mercredi 29 juin 2011

Ceux des eaux mortes , tome 2 : Au large des vivants de Brice Tarvel


Paru aux éditions Mnémos collection Dédales en mai 2011
268 pages 

 
Appréciations perosnnelles :


Il me faut , en premier lieu remercie les éditions Mnémos pour leur confiance et la découverte de cet ouvrage .

                                                



J'avais beaucoup apprécié la lecture du tome 1 , c'est donc tout naturellement avec pas mal d'impatience que j'ai ouvert cet ouvrage, il me tardait de retrouver Jodok et sa Candorine liquide ainsi que Clincorgne trainant tout deux la statue de Renelle au pays des vampires. Je me demandais vraiment de quelle manière l'auteur, Brice Tarvel, allait exploiter ces personnages vampiriques légendaires et franchement c'est avec pas mal d'imagination, qu'il nous montre des vampires assez atypique tout de même .Je ne veux pas gâcher votre plaisir et je n'en dirai donc pas plus mais cela m'a bien plu.


On découvre donc un tout nouvel univers très différent de la Fagne , découverte dans le premier tome . L'Obscurie est beaucoup moins humide mais tout aussi humide et l'auteur ne manque toujours pas d'originalité dans la description de ce monde. C e dernier se retrouve ravagé par la Machoire, petit parallèle avec le Grand Grimacier du tome 1. J'avoue que j'aurai bien voulu en savoir plus sur ce fléau , d'où vient-il par exemple....


Entourant notre duo de héros, on retrouve des personnages soit attachants et intrigants , la mystérieuse Quiquine et le grincheux magicien Vorpil.... Ces personnages permettent de s'attacher à l'action narrée dans ce récit . De plus, j'aime beaucoup de lire l'aventure à travers les yeux de nos héros chacun à leur tour dans les chapitres qui se succèdent. Cela nous permet d'avoir une vision complète de l'aventure.

J'aime beaucoup les récits de fantasy qui retrouve une certaine simplicité , en effet, ici pas de batailles épiques ni de démonstrations magiques ou de dénouement en apothéose; juste une histoire simple pleine de magie souvent un  peu glauque et cruelle que l'on pourrait narrer au pied d'une cheminée dans la campagne moyen-âgeuse... Si l'intrigue est efficace , le style très ampoulé de l'auteur (surtout pour le vocabulaire très "campagnard" de nos héros ...) ajoute à la richesse de cet ouvrage . J'ai réellement passé un bon moment de lecture. 

L'auteur avoue être prêt pour une éventuelle suite mais la décision viendra de l'éditeur , alors croisons les doigts pour que les éditions Mnémos nous apporte la suite des aventures de Jodok, Renelle et Clincorgne...
 
NOTE : 8 / 10

Retrouvez la fiche bibliomania de cet ouvrage ici :     
Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire