jeudi 21 juillet 2011

L'héritière du temps de Ludovic Rosmorduc


Paru aux éditions Baam en septembre 2011
382 pages 


Appréciations personnelles :


Tout d'abord , je tiens à remercier les éditions Baam! de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage avant l'heure, j'ai effectué un vrai beau voyage à travers ses pages  !!

                                        


Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais j'avoue que j'aime beaucoup les jeunes auteurs français et pour le coup la couverture m'a totalement fait craqué, je l'ai trouvé très attirante et je tiens à féliciter Stéphane Desbenoit pour son travail.

Je pensais me lancer dans un récit de fantasy et franchement même si la magie fait son apparition , nous sommes plus dans une aventure médiévale que dans la fantasy. Ce n'est absolument pas un reproche , j'ai absolument adoré l'ambiance du livre qui m'a amené dans un univers bien proche de celui de Au nom de la rose. La terreur de l'Inquisition , l'énigme au sein de l'université cléricale et le conclave m'ont subjugué. Les manipulations et les complot éclésiastiques au sein de Bramald la Nébuleuse m'ont enchanté, j'ai vraiment aimé cette partie menée comme une intrigue policière.

Les mots justes de l'auteur, Ludovic Rosmorduc, nous transportent réellement dans son monde : on tremble et on jubile avec nos héros. Je considère que c'est un véritable talent pour un auteur d'embarquer si bien ces lecteurs qu'ils s'imaginent faisant parti prenante de l'aventure.
De plus, les chapitres sont courts ce qui donnent un rythme léger à la lecture et la plume de l'auteur est accessible , ce qui rend des situations parfois complexes d'une limpidité sans aucune longueur.

Comme je l'ai déjà dit , je ne m'attendais pas forcément à ce style de lecture en ouvrant cet ouvrage mais j'ai vraiment été conquise par l'intrigue et la quête de nos personnages.

Nos héros sont trois et tous très différents.
Yorel , l'alchimiste, représente la connaissance et l'instruction. Dungal est une bonne nature malgré son physique de géant, à qui on finit immanquablement à s'attacher. Et enfin Sixéla représente le côté pratique et à de nombreuses reprises elle sera la voix de la raison. C'est un trio extrêmement complémetaire avec leurs qualités et leurs défauts.Le lecteur s'attache à eux et leur quête nous tient véritablement à coeur.

J'ai beaucoup aimé ce mélange de lutte entre le bien et le mal sur fond de religion moyen-âgeuse, le rôle de la justice et de la vengeance... En fait on y réfléchissant bien , je ne trouve pas le moindre véritable point négatif, j'ai réellement passé un très bon moment de lecture où les contraintes de la vie m'ont dérangé puisqu'elles m'obligeaient à lâcher le livre...
Cet ouvrage est classé dans la catégorie jeunesse, je l'ai donc laissé à sa place mais je ne fais plus tout à fait partie de la catégorie jeunesse (...pas de commentaires s'il-vous-plaît !!!) ,cependant à aucun moment en parcourant ces lignes , je ne me suis sentie en décalage. C'est donc bel et bien un ouvrage qui convient aux plus grands nombres.
Bonne lecture à chacun !!!

NOTE : 9,5 / 10

Je n'arrive pas à déterminer pourquoi ce n'est pas un coup de coeur mais à coup sûr un excellent voyage médiéval !!!!

Retrouvez la fiche bibliomania de cet ouvrage par ici :   
Logo Livraddict

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire