mercredi 16 novembre 2011

Le tertre des âmes de Ludovic Rosmorduc


Paru aux éditions Baam! en décembre 2010
311 pages


Appréciations personnelles :

Je remercie chaleureusement l'auteur, Ludovic Rosmorduc pour m'avoir fait découvrir cet ouvrage et la gentille dédicace m'a fait plaisir même si la rencontre n'a pas pu avoir lieu au salon de Montreuil...


J'avais eu quelques informations de sa part, concernant ce premier livre qui lui paraissait pas suffisamment abouti mais bon !!! lors de l'écriture d'un premier livre , on apprend encore ....

Je ne m'attendais donc à rien de particulier et j'avais évité de lire des chroniques avant de me lancer dans cette découverte de cet ouvrage jeunesse; même si mon enthousiasme pour L'héritière du temps ( avis par ici ) n'était pas encore totalement éteint .

C'est donc dans de la fantasy jeunesse que je me suis lancée avec ce récit , un genre que j'affectionne particulièrement jeunesse ou pas d'ailleurs. Le côté "imaginaire" du genre est parfaitement présent avec la présence de dragons, licornes et autre alchimiste. Cependant j'aurai aimé que cet aspect de la fantasy soit plus exploité, l'auteur a privilégié l'aventure des héros au côté magie et créatures imaginaires et j'avoue que cela m'a un peu manqué même si un soupçon de l'un et de l'autre colore cette aventure.

Les personnages sont très interessants, aux caractères très différents et leur capacité en fait une équipe hors du commun. Ambroise est un professeur que j'aurai aimé avoir lors de mes études et Héribold suit parfaitement son éducation. C'est un héros dans tous les sens du terme et il remplit parfaitement son rôle , trop ??? J'aurai souhaité rencontrer quelques failles , les fragilités font aussi que le lecteur puisse s'attacher à un personnage.
De plus, je ne le cache pas , j'adore quand il y a une intervention féminine dans les histoires et foncièrement ce récit en manque un peu même si la fille d'Hribold joue son rôle.

L'intrigue comme tous les personnages ne sont pas assez "gratté" à mon goût , je pense que cela aurait pu être beaucoup plus élaboré. ^Je sais bien que l'on est dans de la littérature jeunesse et que le récit ne peut pas être aussi poussé que dans de la littérature classique mais cela aurait ajouter une vraie richesse au récit.

A ce pont de ma chronique , vous vous dites que je n'ai pas du tout aimé ma lecture et bien c'est totalement faux. En effet, l'intrigue m'a beaucoup plus. Je ne veux rien dévoiler mais ce rôle joué par la licorne de Sétiladom et cette quête m'ont embarqué . De même , j'ai absolument adoré le côté inventeur avec la "montgolfière" et l'eau flamboyante, des aventuriers dignes d'Indiana Jones et ce petit côté héros de Jules Verne avec l'intervention du calamar géant....

En bref, beaucoup de défauts dans cet ouvrage mais les mots justes et accessibles de l'auteur m'ont tout de même permis de vivre une belle aventure . Pour un premier roman , c'est très prometteur et ayant lu l'ouvrage suivant , je sais déjà que ce dernier a tiré profit de ces défauts pour parvenir à un récit plus élaboré qui laisse cependant toute sa place à l'imaginaire du lecteur.

Ce récit est sûrement plus destinée à un jeune lecteur masculin mais j'ai passé un moment agréable de lecture même si je suis loin du coup de coeur .

NOTE : 8 / 10

Retrouvez l'avis de Dup et pleins d'autres sur la fiche bibliomania de cet ouvrage par ici :
Logo Livraddict

Cette lecture s'ajoute à mon challenge jeunesse.

                                             




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire