mercredi 18 janvier 2012

Trahisons et faux semblants de Ludovic Rosmorduc


Paru aux éditions Baam! en janvier 2012

286 pages
 
Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions Baam! pour leur confiance et m'avoir ainsi permis cette découverte. Je connaissais déjà cet auteur et c'était avec beaucoup d'impatience que j'attendais cet ouvrage. Mon attente a été récompensée...

                                    


Comme je l'ai dit , je connaissais déjà l'auteur avant cette lecture et donc son univers médiévalo-fantastique (je ne suis pas sûre que cela existe ce mot , mais il me plaît bien) m'était familier. Je me suis donc plongée dedans avec beaucoup de plaisir et d'impatience.

J'ai absolument adoré l'univers médiéval de cette cité d'Anoth, l'ambiance tendue entre religion et chevalerie et la tension qui pèse avec ces meurtres très étranges..... Cela m'a un peu fait penser à l'ambiance du film Au nom de la Rose , qui est une référence pour moi. J'ai juste adoré !!!

L'intrigue est captivante et l'auteur parvient à soutenir la pression jusqu'au bout , même si le lecteur a accès à certains éléments que l'"enquêteur " ne possède pas . J'avais trouvé le responsable mais seulement quelques pages avant la découverte du coupable. De plus le dénouement ne s'arrête pas là !!! Cela peut paraître un peu étrange de mêler fantasy, histoire et enquête policière mais l'auteur y parvient avec brio et transporte ainsi le lecteur.

Le côté fort  de cet ouvrage , d'après moi, se trouve dans le personnage principal , à savoir Aurèle D' Angarande, dernier magicien. Ce personnage est irrésistible ... Sa gaucherie et sa naïveté m'ont fait beaucoup sourire . Il est particulièrement attachant malgré toutes les bourdes qu'il peut commettre, de plus ses motivations sont extrêmement nobles. Faire renaître la magie de ses cendres et retrouver une place dans le monde où il vit !!!

Les personnages qui l'entourent auraient pu aussi être intéressant , cependant l'auteur ne s'y attarde pas suffisamment pour que le lecteur s'y attache vraiment.


Je me suis sentie bien au fil de ma lecture et malheureusement je suis un peu restée sur ma fin , en effet, cet ouvrage ne contient que 286 pages et on arrive bien trop vite au dénouement final. D'autant que l'auteur prend son temps pour planter le décor et installer l'intrigue, je me suis sentie un peu expédié vers la faim . Je comprends les raisons de l'auteur , nous sommes dans un récit de littérature jeunesse et entrer dans les détails dans ce genre de littérature n'est pas forcément approprié, cependant je trouve cela dommage car cela aurait pu être un vrai coup de coeur pour moi.


En bref : un roman fantastico-médiéval sur fond d'enquête policière, assez sombre dans le sens où l'auteur nous relate la fin de la magie ,mais totalement captivant. Le défaut de cet ouvrage est à coup sûr sa longueur qui ne l'est véritablement pas suffisamment ...
 
J'ai eu la chance d'avoir quelques contacts avec l'auteur et avec une demande grandissante de ces lecteurs , il pense se lancer dans une aventure plus destiné aux lecteurs moins "jeunesse" et j'avoue que j'attends cela avec beaucoup d'impatience . Ludovic Rosmorduc possède une plume captivante  qui a la facilité à vous plonger dans son univers médiéval incroyable et vous embarque dans des aventures issues de son imagination débordante.

Pour voir la présentation vidéo c'est par ici 

NOTE : 8,5 / 10


Retrouvez l'avis de Phooka et la fiche bibliomania de cet ouvrage par ici :      Logo Livraddict
 
Cette lecture me permet d'avancer dans le challenge jeunesse organisée par Mutinelle

                                                  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire