dimanche 15 avril 2012

La cité des ténèbres , tome 3 : Le miroir mortel de Cassandra Clare


Paru aux éditions Pocket Jeunesse en mars 2012

606 pages


Appréciations personnelles :

J'avais dévoré les deux premiers tomes de cette saga et c'est avec beaucoup d'impatience que j'attendais de me jeter sur ce troisième volet. Une chose est clair : j'en ai eu pour ce que j'attendais....

En effet, il me tardait de retrouver Clary, Jace , Simon et les autres après le dénouement de L'épée mortelle. De plus dans ce tome , on découvre, enfin, Idriss , le pays des Chasseurs d'Ombres et c'est avec plein d'entrain que je me suis plongée dans ce nouvel univers.
On est dans un ouvrage de littérature jeunesse et les longues descriptions des paysages sont absentes de ce récit. J'avoue , étant adepte de fantasy, cela m'a un peu manqué, j'aurai apprécié d'en avoir "pleins les yeux" avec les descriptions de cet autre "monde". Il est pourtant inévitable que cela aurait alourdi le récit et que le rythme en aurait pâti...

Pour Clary , la découverte de ce pays originaire des Chasseurs d'Ombres, n'est pas aussi fantastique qu'elle l'aurait souhaité. L'enthousiasme pour sa présence en ce lieu n'est pas au rendez-vous , cela m'a un peu déconcerté car les personnages que l'on connaissait pourtant ne réagissent pas de la même manière dans ce haut lieu et cela m'a un peu perdu.
Non décidemment , je n'ai pas vraiment aimé la façon dont il traite Clary à son arrivée mais bon égale à elle même, elle poursuit son bonhomme de chemin et entêtée comme pas deux , elle parviendra à faire ce qu'elle veut. J'aime beaucoup son caractère de fonceuse, que rien n'arrête même si parfois cela lui fait affronter des situations évitables.
Jace est particulièrement perturbé par les révélations faites. Toute son humanité est remise en cause et il est vraiment déchiré par tout cela. Cela va d'ailleurs le pousser à prendre des décisions teintées de désespoir.
Simon, quant à lui, reste déterminé dans ses valeurs, droit, attaché et loyal envers ses amis. Il va faire preuve de beaucoup de courage dans ces décisions. IL a véritablement pris en maturité , il est plus réfléchi; c'est d'ailleurs lui qui a le comportement le plus raisonnable de l'équipe. Autant il avait tendance à m'agacer dans les tomes précédents , autant je l'ai apprécié dans ce récit.

La découverte plus approfondie des pouvoirs de Clary est tout à fait passionnante , surtout que l'on comprend petit à petit d'où ils lui viennent. L'auteure est peut-être passé un peu vite sur certains aspects que j'aurai aimé un peu plus riche mais bon l'ouvrage possède déjà ces 600 pages et encore une fois cela aurait surement alourdi le récit.
Cependant , la richesse de l'intrigue et de l'univers m'a souvent fait perdre de vue que cela reste de la littérature jeunesse et que certaines "règles" entrent donc en ligne de compte.

Le dénouement , accompagné de toutes les révélations, est à la hauteur de mes espérances. Même si j'avais senti le vent tourné, à savoir je m'attendais à ce que cela se termine de cette manière, l'auteure nous amène à cette fin avec beaucoup de subtilité et il faut avoué qu'elle l'a très bien fait.

En bref : Un troisième tome en apothéose avec un dénouement radical. J'ai beaucoup aimé ce récit , j'ai développé un véritable attachement envers les personnages et leurs aventures. Cet opus est particulièrement riche en révélations et l'on peut dire que le lecteur s'en prend plein les yeux. L'histoire relationnelle des personnages prend également un tournant dans ce récit. Le seul petit point noir est que l'on sent assez rapidement comment cela va se terminer mais l'auteure le réalise plutôt bien et c'est agréable de voir ses intuitions accomplies. Cela aurait pu être le dernier tome s'il n'y avait eu quelques indices attisant la curiosité du lecteur. C'est donc avec plaisir que je découvrirai le 4ème tome, Les anges dêchus, qui sort en juin aux éditions Pocket Jeunesse.


NOTE : 9 / 10

Retrouvez la fiche de cet ouvrage ICI et la fiche bibliomania en cliquant
Logo Livraddict




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire