mercredi 13 juin 2012

Les highlanders , tome 5 : le pacte de McKeltar de Karen Marie Moning


Paru aux éditions J'ai lu en mai 2012

347 pages


Appréciations personnelles :
 
Je tiens à remercier les éditions J'ai lu pour leur confiance.

                                   

Avec ce cinquième tome, je craignais à nouveau que l'auteure, Karen Marie Moning ne parvienne pas suffisamment à se renouveler pour que ce récit soit intéressant. Cependant , même si l'intrigue est assez cousu de fil blanc , peu de surprises viennent étonner le lecteur, je me suis laissée prendre au jeu de ce récit.
En effet, Dageus est un personnage très sombre qui a bien peu d'estime pour lui-même. Il faut avouer qu'être posséder par 13 âmes damnées ne doit pas être facile tous les jours....Il est toutefois assez touchant dans sa quête et sa volonté de conserver son humanité tout en protégeant les siens. De même Chloé est extrêmement sympathique, intelligente et assez terre à terre.

Le gros hic qui a d'ailleurs tendance à se reproduire dans chaque tome de cette série est le changement d'opinion de ses demoiselles. En effet, elles possèdent une capacité absolument incroyable à admettre la magie qui opère dans ces intrigues. De plus, leur naïveté à suivre aveuglément le highlanders a eu tendance à m'agacer.
Contrairement à quelques récits du genre, à savoir la bit-lit, l'intrigue n'est pas parasité par les scènes torrides. En effet, il y en a assez peu même si les allusions sensuelles sont extrêmement présentes. Par contre celle que l'on rencontre n'est pas forcément à mettre sous les yeux des plus jeunes lecteurs. Comme c'est le cas pour la bit-lit en général. 

Le récit est fluide et son rythme est donc rapide, on se laisse bercer par les mots de l'auteure. La construction du récit est notablement la même dans chaque épisode. Ce tome 5 est la suite logique du tome 4 avec des personnages récurrents à qui on commence vraiment à s'attacher. Je ne suis pas certaine que ce sera le cas dans le prochain tome qui , selon mes lectures devrait être consacré à Adam Black.


En bref : Un cinquième tome dans le même esprit que les précédents. Peu de surprises jalonnent ce récit et le fait que l'auteure conserve la même construction de récit pour chaque tome approfondit encore plus ce sentiments de savoir comment va se dérouler l'histoire. Cependant on s'attache à ces personnages dont l'auteure parvient à nous en donner une image précise bien que tout à fait imaginaire. Il n'y a pas à dire Karen Marie Moning a le don de nous attacher à ces récits alors que rien de nouveau n'en ressort.
NOTE : 7,5 / 10

Retrouvez et commandez cet ouvrage sur la fiche des éditions J'ai lu ICI et d'autres avis sur la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant  :  
Logo Livraddict










1 commentaire:

  1. saga sympathique même si ça ne casse pas trois pattes à un canard ^^

    RépondreSupprimer