vendredi 28 septembre 2012

Le cirque des rêves d'Erinn Morgenstern


Paru aux éditions Flammarion en octobre 2012

496 pages


Appréciations personnelles :  

Je remercie les éditions Flammarion pour leur confiance qui m'a permis de découvrir cet ouvrage avant sa sortie officielle en librairie.


Au premier regard sur cet ouvrage , cette couverture tout de noir et de blanc vêtue, je me suis déjà mise à rêver.... Cette dernière est une parfaite réussite dans le sens où elle attire le regard d'un éventuel lecteur mais aussi car elle retranscrit parfaitement l'ambiance toute particulière de cet ouvrage. Pleine de poésie , de raffinement sans aucune fioriture inutile .....

Avant de parler de l'histoire somme toute totalement captivante, je voulais m'arrêter sur la plume assez incroyable de l'auteure. En effet, avec des mots simples qui font entièrement partis de notre quotidien , elle nous décrit et nous transporte dans son univers entièrement décalé et onirique toute en noir et blanc , empli de cette magie qui transparait à travers ses pages. J'ai dévoré ce récit , ne parvenant pas vraiment à me sortir de ma lecture , même avec le livre fermé des images sans couleur animaient mes journées.
Le lecteur parcourt ses allées entre les chapiteaux , sentant cette odeur de caramel et sentant le froid émanant du jardin de glace. Dans la rue, je me surprenais à rechercher ces "statues" aux mouvements infiniment lents tout de blanc ou de noir ....

L'intrigue est également bien construite, on parcourt la vie de Marco et de Celia en s'attardant sur des instants clés de leur vie commune ou pas d'ailleurs. On découvre avec eux le mystère du défi qui les lie. Avec eux, on apprend la délicatesse et le fragile équilibre de leurs pouvoirs. Pas de véritables tensions animent le lecteur mais une réelle envie de savoir ce qui va encore se passer par la suite , comment leur situation va évoluer ?  L'auteur parvient à créer un véritable attachement envers tous ses acteurs et son cirque qui occupe une place à part entière dans les personnages.
Une multitude de personnages apparait dans ce récit mais chacun apporte sa pierre à l'édifice même si cela peut paraître obscur ou confus au départ.

Le seul petit point noir selon moi est dû à mon manque d'attention. Je m'explique : en début de chaque chapitre , l'auteure nous donne une indication du lieu et de la date . Or je n'avais pas vraiment attaché d'importance à ce détail mais je me suis rendue compte plus tard que certains chapitres n'étaient pas forcément relaté dans l'ordre chronologique et je me suis parfois retrouvée perdue.... Cela n'a pas duré très longtemps et par la suite j'ai juste été plus attentive à cela ..

Certains vont sans doute faire la comparaison avec les récits de Mathias Malzieu et franchement , même si une certaine poésie intègrent ces ouvrages, on ne peut comparer ces deux auteurs. L'un nous conte l'histoire de personnes alors qu'ici , c'est tout un univers qui s'ouvre au lecteur. De plus, j'ai trouvé Le cirque des rêves beaucoup moins noir que les récits de Mathias Malzieu.

En bref : On ne ressort pas tout à fait idemne de cette lecture . Avec ces mots, l'auteure nous emporte dans son univers onirique et il se poursuit même en ayant fermé son ouvrage. Qui n'a jamais eu d'étoiles dans les yeux en contemplant les tours des illusionistes, qui n'a jamais frissonner en apercevant les lâchers des acrobates.... C'est difficile de retranscrire exactement ce que l'on ressent en parcourant cet ouvrage et je pense que l'expérience doit être différente pour chacun mais ce récit m'a apporté une légèreté , une lecture pleine de poésie et de délicatesse. La magie de cet ouvrage et du cirque des rêves a parfaitement opéré sur moi.
A votre tour maintenant !!! 

NOTE : 9,5 /10 
Pour plus d'informations sur cet ouvrage , rendez vous sur la page Facebook consacré à ce récit ICI

Vous pouvez également consulter d'autres avis sur la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant  :  
Logo Livraddict




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire