dimanche 28 octobre 2012

L'automne meurtrier d'Andréa Ellison


Paru aux éditions Mosaic en novembre 2012

440 pages


Appréciations personnelles :  

C'est encore une fois grâce aux éditions Mosaic que je me plonge dans n thriller haletant et je les en remercie.
 

J'ai commencé cette lecture avec un peu d'appréhension car je ne connaissais pas cette auteure et je savais qu'elle utilisait des personnages récurrents dans ces enquêtes. Je pensais que ne pas connaître ces protagonistes pouvait être handicapant dans cette découverte. Cependant le synopsis de 4 ème de couverture m'avait tant mis l'eau à la bouche que je me suis lancée.... Je n'en suis pas déçue !

En effet, l'auteure recentre très rapidement ces personnages , ce qui permet au lecteur de très vite se repérer avec ces derniers. De plus , régulièrement quelques points du passé sont évoqués avec précision , ce qui comble les manques que j'aurai pu ressentir.
La plume de l'auteure est fluide, descriptive et précise. Son intrigue est en d'autant plus captivante. Elle emprunte le regard de son héroïne très  observateur et "clinique" du policier. Ce qui permet au lecteur de totalement s'immerger dans l'ambiance de ce récit. 

L'intrigue , même si elle est un peu glauque et macabre( 7 ados sont tout de même sacrifiés) n'est en aucun cas sanglante ou exagèrement trash, ce qui aurait pu quand on voit dans quel milieu vit l'assassin. J'aime beaucoup ce genre de récit où le lecteur possède également une vision, même totalement dérangé de l'assassin sur l'intrigue, cela donne une vision d'ensemble de l'intrigue.
On s'immerge donc dans le monde de Taylor, l'enquêtrice qui malgré un instinct très développé va devoir se concentrer pour démêler cette affaire avec efficacité. J'ai aimé ce personnage , même si j'avoue avoir regretté de ne pas avoir suivi son chemin auparavant. C'est une jeune femme forte, intuitive, meneuse d'homme avec un grand esprit d'observation et de déduction. Elle parvient à rester concentrer sur l'important alors que beaucoup de choses trottent dans sa tête....
J'ai été beaucoup moins captivé par l'autre versant de l'histoire, celui où l'on suit son fiancé, John Baldwin , agent du FBI. Il est d'un grand soutien pour Taylor et le lecteur découvre une part obscure de son passé. Cette partie m'a moins captivé mais cela permettait d'aérer un peu l'ambiance assez pesante de l'affaire de Nashville.

La petite originalité de l'assassin dans ce récit est qu'il n'est pas seul, en effet, il embarque dans son délire vampirique et wican  autres personnages. L'auteure mêle avec brio , l'authenticité d'une enquête policière, le délire psychique des tueurs et la légèreté des croyance païennes. C'est fait avec beaucoup de crédibilité .

En bref : Un récit un peu lent car l'auteure est assez descriptive mais une intrigue haletante avec des personnages attachants malgré un passé inconnu. La tension monte crescendo même si on a une vision du tueur très tôt dans le récit jusqu'au dénouement pas tout à fait surprenant mais qui reste captivant. Une bonne immersion dans le thriller tout à fait de saison puisque les meurtres commis le soir d'Halloween sont en lien direct avec les forces lunaires de cette période automnale.



NOTE : 8/ 10

Retrouvez la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant : 
Logo Livraddict


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire