dimanche 25 novembre 2012

Il était une fois , tome 1 : au douzième coup de minuit d'Eloisa James


Paru aux éditions J'ai lu pour elle en novembre 2012

344 pages


Appréciations personnelles

Je remercie les éditions J'ai lu pour elle pour leur confiance .

Quand, en cette fin d'automne souvent tristoune, un peu de romance et  un soupçon de conte de fées pointent le bout de leur nez, cela réchauffe un peu l'ambiance tout de même....

Cela faisait un moment déjà que je ne mettais pas lancée dans une romance historique et cette couverture ainsi que son résumé ont attiré mon attention. Et je ne suis pas déçue du voyage.
Evidement, ce n'est pas le livre de l'année et vous n'aurez pas besoin de réfléchir pour parcourir ses pages mais après tout , si on ouvre ce genre de livre , ce n'est absolument pas pour cela .

La plume de l'auteure est efficace et nous embarque assez rapidement dans son univers et même si le décor n'est décrit que succintement , le lecteur y trouve très vite ses marques. L'accent est franchement mis sur les personnages et les clins d'oeil à Cendrillon sont nombreux et arrachent bien souvent un sourire au lecteur- ce fût le cas pour moi en tout cas....

Les personnages sont assez caricaturaux . C'est véritablement le cas de la fameuse belle-mère ( mégère aigrie ) et de la soeur Victoria ( adorable cruche). Pour ce qui est des autres , l'auteure nous a réservé quelques jolies surprises et notamment pour Kate notre héroïne...

En effet, on est trop souvent habitué aux jeunes filles dociles, qui se plient à toutes les conventions de l'époque . Et bien il n'en est rien ici avec Kate. Elevée dans le luxe , elle a dû s'adapter au travail et son caractère affirmé est une véritable dose de fraîcheur dans son environnement et notamment dans le château de Gabriel
Forcément le prince charmant est extrêmement sexy mais heureusement pas seulement. En effet, conscient  de ses responsabilités, passionné d'archéologie et d'histoire, il est également particulièrement arrogant . Ce duo fait donc des étincelles assez croustillantes.
Quelques personnages les entourant sont également très attachants, comme le demi frère de Gabriel, Wick ou la fameuse marraine lady Wrothe.

Forcément comme dans tous les récits de ce genre , ayant parcouru quelques dizaines de pages, on a déjà cerné les personnages et on a une idée approximative de comment va se dérouler l'histoire , toujours un peu cousue de fil blanc tout cela mais c'est aussi dans cette attente que l'on se plonge dans ce genre de lecture et celle-ci est assez bien faite.

Il y a juste une petite chose qui a heurté ma lecture : une référence à un préservatif....alors ce n'est absolument pas le geste qui m'a choquée mais l'objet en lui-même , on est quand même censée être au moyen-âge....
Enfin l'auteure prend quelques lignes pour justifier quelques uns de ses choix et notamment pour elle. Ce récit est une adaptation d'un conte de fée et n'a donc rien d'une reconstitution historique . Elle s'est donc permise des libertés....
En bref : De la romance historique à l'adaptation du conte de fée, comme on l'aime , un récit bien écrit avec une héroïne pleine de caractère et un prince charmant , forcément charmant . Les quelques références au conte de fées m'ont bien plu et la fameuse marraine , même sans magie , a ajouté du piment à l'intrigue. Un bon moment de lecture même si c'est loin des grandes oeuvres de la littérature. Ce récit nous embarque et après tout parfois c'est tout ce que l'on demande à un livre....

NOTE : 8 ,5 / 10

Retrouvez la fiche bibliomania de cet ouvrage avec de futures autres avis en cliquant : 
Logo Livraddict


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire