lundi 11 février 2013

Il était une fois, tome 2 : La belle et la bête d'Eloisa James

   
Paru aux éditions J'ai lu pour elle en février 2013

374 pages
 
Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions J'ai lu pour la confiance qu'ils m'accordent sans relâche.

J'avais trouvé le premier tome de cette saga très rafraichissant et agréable à parcourir. C'est donc tout naturellement que je me suis lancée dans cette lecture avec avidité d'autant que les commentaires de la blogosphère sur ce second tome étaient assez élogieux.
Et bien je suis ravie !!!

En effet, retrouver la plume très efficace et imagée d'Eloisa James m'a beaucoup plu d'autant qu'elle nous lance directement dans son aventure avec des personnages très charismatique que ce soit son héroïne qui n' a pas froid aux yeux ou son "alter ego" terriblement cynique ....
Linnet, comme rarement à cette époque mais plus couramment dans les romances historiques, est une jeune fille belle , intelligente et pleine de ressources. Elle souffre d'une réputation sulfureuse non justifié mais son caractère non soumis lui dessert dans la bonne société. Elle ne se départit cependant pas de ce dernier en "exil" et affrontera la tête haute son futur époux pourtant bien irascible.
Piers est véritablement une perle , son cynisme a toute épreuve , son manque d'intérêt pour le politiquement correct est un bonheur à lire . J'ai beaucoup souri t lors de ma lecture .
L'auteur apporte un soin particulier à décrire le ressenti des personnages et c'est avec beaucoup de facilité qu'on comprend les relations des uns avec les autres, même si on ne partage ni leur époques ni leurs situations.
La lecture est rythmée par les évènements successifs et le lecteur a beaucoup de mal à lâcher le récit véritablement addictif alors qu'aucune vraie tension ne vient planer sur l'ouvrage.
On est plongé dans cette aventure avec beaucoup d'humour et les références croustillantes à un certain docteur muni d'une canne et spécialement doué dans son domaine malgré un caractère de chien m'ont comblé.
Autant j'ai découvert et savouré les références à la série américaine Docteur House, autant je n'ai pas vraiment  retrouvé le conte auquel le titre fait référence si ce n'est le surnom apporté à Piers mais je n'ai pas vraiment été convaincu ....


Travaillant un peu dans ce domaine , les quelques références médicales m'ont fait sourire même si elles ne sont pas vraiment erronées.  La tension épidémique amène un petit plus à l'intrigue qui m'a bien plu.

Quelques scènes torrides agrémentent cette romance mais que les amateurs de scènes longues et poussées passent leur chemin car ces dernières sont succinctes, intégrées au récit et ne traînent pas sur la longueur, même si elles sont explicites.

 En bref :  Une romance historique qui a comblé mes attentes , on retrouve une idylle forcément mais les touches de cynisme du fameux Docteur et les réparties cinglantes de Linnet amènent un plus à ce récit. C'est avec plaisir qu'on découvre cette aventure et le sourire aux lèvres qu'on la termine. Ce n'est bien évidemment pas de la "grande" littérature mais on passe un moment agréable de lecture.
NOTE : 9 / 10

Plus d'informations sur la fiche du livre des éditions J'ai lu ICI
Retrouvez d'autres avis à venir sur la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant :Logo Livraddict 











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire