vendredi 8 février 2013

Nos étoiles contraires de John Green


Paru aux éditions Nathan en février 2013

323 pages
 
Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions Nathan pour la confiance qu'ils m'accordent  et qui m'a permis cette découverte.

J'avais déjà beaucoup entendu parler de cet auteur sur la blogosphère et j'avais donc une certaine curiosité à enfin découvrir un de ces ouvrages. Cependant les avis unanimement positifs et le sujet du récit m'ont un peu rebuté , j'ai eu beaucoup de mal à me décider à me lancer dans cette découverte.

Par contre, une fois ma lecture commencée, il faut avouer que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre. Les pages tournées et je voulais en savoir plus, connaître davantage Augustus et Hazel.
J'ai trouvé que l'auteur, et sa plume tellement fluide et efficace, nous embarque totalement dans son histoire et lie le lecteur intimement avec ces héros ( même sans être une jeune adolescente de 16 ans....). J'ai beaucoup aimé découvrir la vision des choses de ces adolescents malades tellement cynique vis à vis de leur état et de la vie en général. Ils ne veulent pas être pris ne pitié , juste vivre leur vie comme ils le peuvent..... J'ai terriblement apprécié l'histoire et ce duo car on ne tombe pas dans un récit larmoyant où la maladie est au centre de tout. NON !!!! Ces deux adolescents ont un but et c'est avec beaucoup de plaisir et de soutien que l'on suit leur quête : connaître la fin de Une impériale affliction.
J'ai adoré voir ce côté de la maladie . Effectivement trop souvent on s'imagine que le seul but dans la vie pour ses malades est soit de survivre soit de guérir mais bien souvent ils aspirent à d'autres petits bonheurs....

J'ai eu un affreux coup de colère lorsqu'à 100 pages de la fin l'auteur tombe dans ce que je redoutais le plus..... à savoir le drame !
Je trouve que c'est tellement facile de tomber dans le sentimentalisme larmoyant. Attention , je suis très bon public , je n'arrivais pas à m'arrêter de pleurer , merci la consommation de mouchoirs en papier !!!! Cependant le talent de l'auteur suffisait amplement pour ne pas avoir besoin de nous infliger ces émotions pour qu'on soit attaché à son récit . J'aurai lancé un grand Bravo et sûrement Merci s'il était parvenu à trouver une fin sans drame , peut-être comme ce fameux Van Houten : une fin au milieu d 'une phrase.....

En bref : Un ouvrage terriblement poignant qui donne des émotions diverses au lecteur.Même si je trouve que l'auteur est vraiment tombé dans la facilité en faisant sortir les mouchoirs à son lectorat. Effectivement certains me diront c'est la vie , cela ne pouvait pas se terminer autrement , et moi je réponds : c'est de la littérature , j'aurai voulu rêver plus longtemps avec Augustus et Hazel. Attention cet ouvrage est magique !!! Il aborde un sujet émotionnellement sensible qui touche tout le monde et il le fait bien , même si j'attendais autre chose. 
Cela reste un récit extrêmement touchant et intense et il aura un succès indéniable pour tout ceux qui aime ce genre de récit tout à fait concret et réaliste.

NOTE: 8 / 10

 J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur qui va à l'essentiel tout en délivrant énormément d'émotions à ses lecteurs. Je découvrirai donc sans hésitation un autre récit de John Green.

Retrouvez de multiples autres avis sur la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant :Logo Livraddict



1 commentaire: