mercredi 27 mars 2013

Mon Salon " Romance" du Livre de Paris 2013 acte 2




Ma visite "romance "du salon se poursuit donc et inévitablement par le stand Milady Romance très accueillant et chaleureux de part les personnes qui l'animent mais également par leur parutions. 

                            

 Forcément je ne suis pas ressorti de ce stand les mains vides..... 

                                

Ce stand nous aura réserva bien des surprises avec une dégustation de ninis cupcakes dans l'après midi du lundi.

           

50 nuances de romance
intervenants : Karen Harroch ( au boudoir écarlate) – Elizabeth Aston - Cassandra O'Donnel – Valérie Revelut ( Onirik)



thème : Le succès des histoires d'amour ne se dément pas . Les destins guidés par la passion bercent plus que jamais notre imaginaire. Quels sont les différents genres de la littérature romantiques ? La romance n'est-elle qu'une mode ? Le règne sans partage des sentiments est-il un signe des temps ?

Il y a peu de temps que ce genre littéraire est prénommé romance, jusqu'il y a peu on avait droit aux romans d'amour ou à l'eau de rose ou encore roman sentimental.
Ce genre littéraire qui a un succès phénoménal et donc un poids financiers importants est loin d'exceller en France …

La romance est pourtant un genre ancré dans la tradition littéraire et non une mode . Elle a vu le jour avec Jane Austen courant 19ème siècle. Nous fêtons les 200 ans de publication d'Orgueil et Préjugés.
Selon Elizabeth Aston, spécialiste de cette auteure, le succès de cet auteure encore de nos jours s'explique de part le fait que c'est elle qui a inventé le « héros romantique » mais pas uniquement elle a instauré une profondeur dans ses personnages et son message.
Cette dernière avait un talent satyrique qui donne une dimension supplémentaire aux personnages.
Beaucoup d'auteurs contemporains écrivent autour de l'oeuvre de Jane Austen.

La romance contemporaine débute en 1972 avec « Quand l'ouragan s'apaise » de Kathleen E Woodiniss.
En 1978, la maison d'éditions Harlequin voit le jour et la romance se met alors a évolué jusqu'à aujourd'hui.
Il existe un parallélisme entre l'évolution de la femme et celle de la romance , comme nous l'a démontré avec beaucoup d'humour Valérie Revelut. L'évolution des romances suit la sociologie.

La romance peut se diviser en 5 grandes catégories en France, comme nous l'expose Karen Harroch du Boudoir écarlate.
  • la romance historique qui représente la moitié des livres lus avec une sous catégorie : l'époque régence ( époque décrite par Jane Austen) et l'époque victorienne.
  • la romance contemporaine avec la chick-lit (comédie romantique) et le style « Nora Roberts »
  • la romance paranormale avec un côté fantastique. C'est bien souvent des série à rallonge.
  • la romance érotique
  • la romance à suspens qui noue une intrigue de thriller à une intrigue romantique.


Pour conclure cette conférence déjà bien animée, l'auteure Cassandra O 'Donnel nous a comblé en nous relatant son défi pour écrire une romance historique «  à la française ». C'était un vrai challenge et elle espère avoir accompli sa mission même si il est difficile de la comparer à d'autres romances historiques puisque le style anglo-saxon est foncièrement différent du notre.
Elle a également insisté sur le fait que la romance était trop mal considérée par nombre de lecteurs, éditeurs et autres spécialiste de la littérature. Il faut donc décomplexer les lectrices et défendre leur envie ou besoin d'une lecture plaisir- évasion.
Alors comme le dis haut et fort Cassandra O' Donnel :
«  J'aime la romance et je vous emmerde !!! »


             

  
Si vous seriez intéressé pour revivre ce moment : les romantiques vous proposent le film de cette conférence : ICI





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire