mercredi 27 mars 2013

Mon Salon " Romance" du Livre de Paris 2013 acte 1



Mon salon du livre 2013 , mon premier salon du livre en fait ne se résume absolument pas à la romance mais c'est un thème qui me tenait à coeur et que j'ai tentais de suivre dans ma découverte de ce salon.

La littérature dans tous ses ébats samedi 23 mars 12h30-13h30

intervenants :Stéphan Marsan – Sylvia Day – Ghislaine Paris – Sylvie Gand (Bluemoon)

thème :

 
La France ne possédait jusqu'en 2011 que deux grandes maisons d'édition pour la romance , à savoir Harlequin et J'ai lu , rejoins depuis peu par Milady Romance .

Caractéristiques de la romance « érotique »  
  • Les personnages de romance sont toujours très typés et il existe bien souvent une grosse différence entre leur physique , qui frôle la perfection et leur déchirement intérieur.
  • L'intrigue ou le cadre de cette dernière correspond bien souvent à un certain degré de fantasme , bien loin du quotidien du lecteur ( aisance financière pouvoir.....). Ce n'est pas réaliste mais cela fait rêver et donne des idées aux lecteurs, ce qui correspond au but de la romance. Il existe un mélange entre le réel et l'imaginaire avec une dose d'énergie libidinale.
  • L'archétype masculin a beaucoup changé depuis les années 80 et il en va de même pour les femmes . En effet, actuellement les héroïnes féminines sont bien souvent des femmes qui ont déjà eu des expériences et qui font des choix dans leur sexualité qu'elles assument .
  • De plus, les personnages surtout féminins ne sont pas parfaits même physiquement afin de faciliter l'identification du lecteur et notamment de la lectrice .

  • Le mode narratif est le plus souvent utilisé ce qui permet l'identification de la lectrice , on assiste parfois à une vision alternée comme dans 80 notes de jaune. Cela n'a pas était possible pour Sylvia Day dans Regarde-moi qui n'est pas parvenu à se mettre dans la peau de son personnage masculin bien trop complexe , la lectrice découvre donc son héros à travers les yeux de l'héroïne.

Comment nommer ce genre littéraire ?

Mommy porn n'est pas le terme adéquate même s'il est souvent utilisé.
Le pornographique correspond à des scènes sans scénario sans présentation des personnages uniquement présents pour susciter de l'excitation.
Il y a effectivement quelques scènes qui jalonnent l'intrigue mais ce n'est pas une généralité .
Dans ces romances, il y a bel et bien de l'érotisme et de la romance .
Aux Etats-Unis, le style « Romantica » correspond à une histoire d'amour avec du sexe et le style "Erotica" décrit une histoire de sexe avec accessoirement une historie amoureuse.
La romance représente 52 % du marché du livre US soit un milliards de dollars bien loin du marché français où cette dernière frôle à peine les 10%.

Pour Sylvia Day , présidente d'une association d 'auteurs de romance ( romance writers of america) , nous dévoile ces définitions.
Pornographique : excitation simple sans scénario
Erotica : histoire d'une personne qui a des interactions sexuelles avec le monde. C'est une découverte personnelles avec ou par des expériences sexuelles.
Erotic romantica : découverte d'un couple à travers des expériences sexuelles. Pour aux , c'est leur moyen de communiquer, le sexe est indissociable de leur couple avec un côté émotionnel important.
     

Voici en quelques mots une présentation de cette « nouvelle » gamme de littérature : la littérature érotique qui même si c'est loin d'être une nouveauté ,on voit éclore une gamme de littérature de qualité qui réconcilie le sentimental et le sexuel, plus caractéristique de la fantasmatique féminine. Ce style de lecture essentiellement les femmes de toute horizon, toute culture et toute éducation.

Avis aux amateurs ou amatrices !!!!








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire