lundi 9 septembre 2013

La geste d'Alban, tome 2 : L'ombre de Montsalvy de Jean-Luc Marcastel

Paru aux éditions Nouvel Angle-Matagot en juin 2013

412 pages


Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions Nouvel Angle-Matagot pour la confiance qu'ils m'accordent qui m'a ainsi permis de découvrir la suite de la geste d'Alban .
éditions matagot.jpeg
J'avais eu un gros coup de coeur pour le premier tome de cette saga et c'était avec impatience que j'attendais la sortie de ce second opus-qui a su se faire attendre d'ailleurs !
La manière de l'auteur de sauter des étapes pour y revenir par la suite est un peu perturbante mais on se remet dans l'histoire rapidement d'autant que la plume de l'auteur est toujours aussi fluide , riche et accessible.
Dès les premières pages, on replonge directement dans cet univers moyen-âgeux tellement particulier crée par Jean-Luc Marcastel . Loin d'un monde de conte de fée, les créatures monstrueuses sont encore et toujours bien présentes et on retrouve Alban et sa troupe de saltimbanque avec plaisir . L'accent est ici mis sur la belle Lamia emplie de mystères, qu'elle parviendra à conserver même si quelques soupçons viennent éclore dans mon esprit de lecteur ...
Alban égal à lui-même s'ouvre un peu plus aux autres et s'attache à chacun des membres de cette troupe tellement atypique, que ce soit Jorge et Martin-son double animal, Aymeric et sa langue acérée, les acrobates ou la belle danseuse , ils font tous un peu partie de sa famille désormais et le lecteur ressent tous les liens qui les unissent à présent.
Les principales émotions qui ressortent de ce récit sont la peur . La peur des habitants de Montsalvy qui transpire à travers les pages, celle d'Alban et du risque d'enfermement dans l'abbaye et celle bien plus mystérieuse de Lamia....
On découvre Montsalvy et même si l'auteur termine cet ouvrage par une fin qui n'en ai pas une .....j'enrage et j'espère que je n'aurai pas à attendre aussi longtemps pour assouvir ma curiosité .

En bref : C'est encore avec beaucoup de facilité que le lecteur se fond dans l'univers d'Alban. la plume de Jean-Luc Marcastel a ce pouvoir. Malgré le délai - bien trop long à mon goût- on replonge avec aisance dans cette histoire qui nous ai conté avec brio apr un troubadour. L a surprise lié à la découverte de 'ambiance et de l'univers est remplacé dans cet opus par la meilleure connaissance d'Alban et de sa troupe de compagnons. Si ce dénouement ne m'avait pas laissé autant sur ma faim , cela aurait sûrement été un coup de coeur ..... mais j'enrage dans mon coin en attendant le prochain tome !

NOTE : 8.5/10
Retrouvez d'autres avis à venir sur la fiche bibliomania de cet couvrage en cliquant :Logo Livraddict



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire