dimanche 12 janvier 2014

Réseau(x), tome 1 de Vincent Villeminot


Paru aux éditions Nathan en septembre 2013

447 pages


Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions Nathan pour la confiance qu'ils m'accordent et les jolies découverte que cette dernière engendre.

J'avais beaucoup aimé la plume et l'ambiance toute particulière de l'univers crée par cet auteur, Vincent Villeminot, après ma lecture de sa trilogie Instinct. C'est donc sans hésitation que je me suis lancée dans cette découverte. Après pourtant quelques jours de réflexion, je suis toujours mitigée par ma lecture.

En effet, j'ai été vraiment déstabilisé par la première partie du récit. Un peu perdue et ayant beaucoup de mal à me situer entre les personnages, le réseau social diurne et nocturne , les films ,les rêves et la complexité et le mystère sur certains personnages......
Ce n'est pas vraiment la noirceur du récit qui m'a dérangé même si je trouve que pour un ouvrage de young adult ce soit un peu poussé. C'est plutôt la difficulté de véritablement saisir les personnages dont on ne se sent jamais vraiment proche et l'imbroglio dans lequel ils se laissent emporter...
Sixie qui est, selon la quatrième de couverture, le point central de ce récit est une jeune fille assez déséquilibrée, souffrant de troubles psychiques et qui tâche cependant, avec l'aide de sa soeur de faire face à la dureté de la vie. Bien involontairement elle va effectivement se retrouver dans un noeud de vipères et j'avoue que c'est bien compliqué pour délier tous ces noeuds.....
Je n'ai pas réussi à me sentir concernée par cette héroïne et pas vraiment par celle de l'intrigue en général . Le personnage qui m'a le plus touché mais qui n'occupe pas suffisamment l'espace dans ce récit, c'est Theo.
Apparemment , avec Mathilde c'est un des personnages qui a le plus les pieds sur terre et on pourrait se rapprocher de lui mais il n'est pas assez présent pour cela .
La seconde partie de ce récit possède une cohérence bien plus importante , les actions sont liées et même si le lecteur baigne , tout comme les personnages d'ailleurs, dans ce vent de folie ambiante, j'ai enfin saisi une certaine logique dans l'intrigue.
La folie du personnage de César-Nada#1 est assez fascinante et effrayante en même temps. Les événements qu'il déclenche sont tellement grotesques et plausibles à la fois que ça peut donner des frissons dans le dos tout de même ....
Le dénouement est déroutant mais parvient tant bien que mal à délier les fameux noeuds installés au début du récit.

En bref : Un récit assez dérangeant. La première partie ne m'a pas plu j'ai trouvé trop brouillon et trop difficile de s'immerger dans l'univers crée. La seconde partie est bien plus construite et cohérente et de ce fait passionnante même si elle fait parfois froid dans le dos. Cette histoire aurait pu se suffire à elle- même mais j'avoue être assez curieuse des prochains tomes même si je ne suis pas entièrement convaincu par ce premier opus.
NOTE  : 6.5/10

Retrouvez d'autres avis sur la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant : Logo Livraddict



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire