mardi 25 mars 2014

Ennemis tome 1 de Charlie Higson

Ennemis de Charlie Higson


Paru aux éditions PKJ en janvier
478 pages
9.90 euros 


Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions PKJ pour leur confiance et l'intérêt qu'ils portent à Un brin de lecture . 



J'avoue j'ai totalement craqué pour la couverture de cette nouvelle éditions, le texte original est paru en juin 2011. 

Un petit encart prévient le lectorat que certaines scènes peuvent choquer et il est vrai que pour un ouvrage de littérature jeunesse, certains passages sont particulièrement  trash et sanglant et les petits coeurs fragiles auront peut-être un peu de mal à supporter la violence et la morale choquante de ces passages...

Le thème est pourtant maintes fois utilisé, à savoir un virus a touché tous les êtres vivants de plus de 14 ans. Les atteints se transforment peu à peu e, une sorte de zombies qui en a tous les travers en tout cas si ce n'est qu'ils ne sont pas morts....Les jeunes se sont donc organisés pour survivre. Dans ce premier tome , on accompagne une de ces communautés qui migrent pour trouver d'autres ressources nécessaires à leur survie. C'est un voyage dangereux qui va révéler les personnalités, le courage et la loyauté....
La plume de l'auteure est très fluide et addictive. On s'attache très vite à cette bande de gamins endurcis par les événements qui alterne les instants de responsabilités et de courage avec la nostalgie de moments de leur enfance perdue... Les pages tournent avec un rythme effréné et les descriptions très imagées permettent une immersion total dans cet univers post- apocalyptique. 
Le lecteur a véritablement l'impression de partager les aventures des personnages. C'est avec effroi, bravoure, désespoir ou amitié qu'on survole ce voyage. On a véritablement cette impression de partager tout le panel des émotions qui s'étend de l'horreur la plus extrême à l'espoir le plus fou...

On suit divers personnages dans les différentes étapes de ce voyage et deux d'entre eux ont particulièrement attirés mon attention et m'ont fait vibrer : Maxie et Sam. 
Chacun va devoir puiser dans ces ressources les plus profondes pour affronter les atrocités qu'ils auront à rencontrer et à surmonter que ce soit pour  la nature inhumaine des "adultes"  que pour l'humanité des enfants....
L'un comme l'autre représente la lueur d'espoir dans l'obscurité de ce nouveau monde brisé à l'abandon. Le dénouement surprenant amène cette touche d'oxygène nécessaire pour affronter l'épreuve du prochain tome, l'espoir de nos héros de pouvoir retrouver un jour la sérénité à laquelle ils aspirent ....

En bref : Un premier tome qui ne souffre d'aucune longueur , vous êtes projetés violemment dans cet univers pleins d'atrocités où il faut mériter sa survie, pas de fioritures ni de concessions, l'auteure ne nous épargne aucune horreur pour donner l'ambiance morose où seul le désespoir persiste. On y redécouvre toutes les facettes de la nature humaine en compagnie de cette communauté de Waitrose avec laquelle on vibre à chaque instant lors de cette traversée d'un Londres métamorphosé. 

Une aventure terrifiante qui vous fera frémir. Après cette lecture, vous ne manquerez pas de guetter par dessus votre épaule ceux qui vous suivent dans la rue....
NOTE : 9 / 10
Je ne tarderai pas à découvrir la suite de cette trilogie dont chacun des tomes a bénéficié d'un relooking très réussi 




Retrouvez cet ouvrage sur le site des éditions PKJ ICI
D'autres avis sur la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant : Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire