lundi 19 mai 2014

La trilogie italienne, tome 3 : Tout entière d'Irène Cao

Tout entière d'Irène Cao

Paru aux éditions JC Lattès en mai 2014
327 pages
14.50 euros 


Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions JC Lattès pour leur confiance et l'intérêt qu'ils portent à Un brin de lecture. 



J'étais totalement tombée sous le charme de la plume et de l'ambiance des deux premiers tomes de cette saga de romance érotique, même si mon enthousiasme s'était un peu étiolé pour le second, je suis tout à fait comblé par ce dernier opus  passionnant, envoutant qui clôture en beauté cette saga.

On retrouve Elena au fond du gouffre suite aux événements du final de Pour tes lèvres. Elle est tellement mal qu'elle s'attire les foudres de tous et sa rencontre avec Lucrezia signe le point culminant de sa chute libre.....
J'avoue avoir été subjuguée mais assez surprise de la tournure des événements. Je ne pensais pas qu'après l'enfer qu'elle venait de vivre, Elena accorderait son pardon aussi facilement . Il faut dire qu'elle a pas mal évolué  et qu'elle est plus posée et réfléchie. Je m'attendais tout de même à ce qu'elle lui en fasse voir un peu de toutes les couleurs...
Leonardo est égal à lui-même : calme , passionné, séduisant au possible et en plus il est au petit soin ....le mec idéal. Enfin si ce n'est les quelques soucis relatif à Lucrezia... mais ne voulant pas spoiler je ne dévoilerai rien de plus concernant cette part de l'histoire....
J'ai beaucoup aimé le fait qu'il prenne son temps , qu'il ne se lance pas à corps perdu dans une relation passionnée. Il construit leur relation peu à peu avec intensité pourtant et le plaisir extrême d'avoir enfin ce qu'on désire ....

Le gros point positif de cet ouvrage et de toute la trilogie d'ailleurs réside bel et bien dans la plume totalement envoutante de l'auteure, Irès Cao. On est totalement embarqué au sein de cette ambiance sicilienne chaude, conviviale et sensuelle. Après la moiteur torride de Venise et les décors antiques de Rome, cette balade à Stromboli est encore une fois ensorcelante. On peut dire qu'elle aime et met parfaitement en valeur son pays. Ces descriptions imagées permettent un immersion totale , on sent les effluves maritimes dans nos cheveux et le gôut des capres et les grondements du volcan.... Un brai délice !

Les scènes sensuelles sont toujours intenses et dévoilée avec pudeur et poésie. Elles n'ont plus le goût de l'interdit comme elles ont pu l'avoir dans les tomes précédents mais cela n'enlève en rien la magie sensuelle du moment . 

Le dénouement est attendu mais joliment amené et assez émouvant . 

En bref : Un troisième tome qui clôture en beauté cette trilogie. Le dénouement du second tome étant particulièrement frustrant , j'attendais ce dernier opus avec impatience , je suis comblée. On retrouve Elena et Leonardo dans une nouvelle ambiance sicilienne chaude, rassurante et sensuelle. Ils se retrouvent , se réapprennent avec une douceur intense . On suit leur parcours avec délice et addiction . On sourit, on frémit, on grince des dents et on est ému.... Ce troisième tome , comme la trilogie entière, est un condensé d'émotions . 
A découvrir absolument pour les amateurs de romance . 

NOTE : 9 / 10

Plus d'infos sur la fiche des éditions JC Lattès ICI 
D'autres avis sur la fiche bibliomania de cet ouvrage en cliquant : Logo Livraddict

1 commentaire:

  1. bon, j'avais acheté les deux premiers à Paris, faut que je note celui ci sur ma commande à la librairie :P

    RépondreSupprimer