lundi 2 juin 2014

Beautiful player de Christina Lauren

Beautiful player Christina Lauren

A paraitre aux éditions Hugo et Cie en juin 2014
387 pages
17.00 euros


Appréciations personnelles

Je remercie les éditions Hugo et Cie pour leur confiance et l'intérêt qu'ils portent à Un brin de lecture . 



J'avais découvert Beautiful bastard avec beaucoup d'appréhension puisque des avis outrés  ont circulé sur la blogosphère et j'avais été agréablement surprise. J'ai donc plongé dans cette découverte en toute confiance même sans avoir lu les tomes intermédiaires. Etant donné que chaque tome est consacré à un nouveau duo , ce n'est pas vraiment gênant de ne pas avoir lu les tomes précédents même si y revenir plus tard , peut gâcher le plaisir de la découverte de certains duos. 

La plume est fluide et assez simple . On s'immerge sans difficultés dans l'atmosphère de cet ouvrage. L'auteure nous confie son récit sans fioriture ni chichis, sans non plus créer un univers tellement complexe. 
Le gros point positif est le personnage féminin : Hannah -Ziggy. Cette jeune femme pleine de naïveté et de fraîcheur est un rayon de soleil. Elle parle avec franchise de sujet qui se murmure à l'oreille d'ordinaire. Elle interroge sans gêne et met souvent les pieds dans le plat. J'avoue avoir beaucoup souri en début de récit lorsque le lecteur fait sa connaissance. 
L'alternance de point de vue entre cette dernière et Will est  très agréable. Deux version pour une même situation amène là encore une légèreté et une touche d'humour très agréable. 
Will n'est pas le potentiel masculin que je pouvais attendre, il est cependant assez craquant même si j'aurai souhaité qu'il prenne plus de risque . C'est un jeune homme équilibré, travailleur, intelligent qui ne veut pas s'ennuyer d'une relation amoureuse et qui va se retrouver engluer dans un jeu d'éducation sentimentale avec la petite soeur de son meilleur ami. Il ne bénéficie pas du capital humour de sa partenaire mais n'en demeure pas moins craquant....

L'intrigue est assez classique et le dénouement est fidèle à ce qu'on attend d'une romance contemporaine . Cela n'en est pas moins addictif et nous fait passer un bon moment de lecture. 

En bref : Un cinquième opus qui peut parfaitement se découvrir séparément des autres tomes. Une romance contemporaine légère et pleine de fraîcheur et d'humour. La plume est fluide et addictive et on s'attache à ces personnages dont on partage les émotions en alternance. Une lecture idéale quand on ne veut pas se prendre la tête, pourquoi ne pas en faire votre prochaine lecture de plage ?
Une romance sympathique légère qui laisse le sourire aux lèvres. 
NOTE : 8 / 10

Si, comme moi , vous avez raté quelques tomes entre le premier opus, Beautiful bastard et ce avant-dernier Beautiful player , voici les couvertures de tous les tomes, en attendant le dernier très attendu Beautiful Beginning qui clôturera en fin d'été cette saga . 


 Suivez l'actualité des éditions Hugo et Cie sr la page Facebook qui leur est consacrée ICI

D'autres avis sur la fiche bibliomanai de cet ouvrage en cliquant : Logo Livraddict







2 commentaires:

  1. bonjour
    super hâte de pouvoir l'avoir en main. j'ai adorer les tomes principaux précédents (beautif bastard et beautiful stranger) autant que les demi tomes je n'ai pas beaucoup apprécier ( beautiful bitch et sex bomb).
    j'aime beaucoup la plume de Christina Lauren, oui une écriture fluide et pas un livre "prise de tête" léger et agréable

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer