vendredi 7 novembre 2014

La complainte d'Irwam tome 1 : Syr Ynis de Anna Combelles

La complainte d'Irwam de Anna Combelles

Paru aux éditions Atine Nenaud en septembre 2013
404 pages 
21.00 euros 


Appréciations personnelles :

Je remercie les éditions Atine Nenaud pour leur confiance et l'intérêt qu'ils portent à Un brin de lecture.

Maintes fois croisés dans la blogosphère, j'avais eu l'occasion de découvrir la plume d'Anna Combelles ( nanet pour les surfeurs...) avec ma lecture de Coeurs hybrides que j'avais aimé. Lorsque l'occasion de mieux connaître l'univers fantasy de cette dernière, j'ai sauté sur cette jolie opportunité et je ne suis pas déçue de ce voyage onirique.

On est vite et aisément plongé au sein de l'univers d'Anna Combelles; En effet, sa plume est fluide, imagée et particulièrement accessible. Le récit est peut-être un peu complexe mais je pense qu'il est largement abordable à partir de 12-13 ans, tout en restant suffisamment riche pour les plus grands. 
Comme dans tout récit fantasy , il faut s'accrocher au départ pour comprendre les tenants et les aboutissants de l'intrigue, des personnages et de l'univers mais une fois que tout est mis en place , cela coule de source. 
C'est le cas ici aussi, il faut jongler d'une vision des choses à l'autre, d'un monde à l'autre. Cela peut être un peu laborieux à la compréhension au départ mais on prend vite le pli.  Le rythme est donc un peu lent sur la première partie du récit mais il accélère peu à peu avec les événements qui s'enchainent. 

Irwam est une jeune fille qui fait partie de ces mondes et dont la mission est de protéger le voile et le monde des humains. J'ai aimé presque de suite ce personnage même si on a un peu de mal à la cerner au départ. On la déduit plus qu'on ne la connait mais j'ai aimé aussi ce trait de caractère, sa pudeur envers ses émotions et ses comportements. Elle est touchante dans sa lutte entre son devoir et ses envies. Elle appartient à un monde dont on nous dévoile encore qu'une partie et elle tente de gérer au mieux son rôle. 
J'ai apprécié la mythologie mise en place même si elle est encore que sommaire. C'est un côté que j'aurai aimé découvrir davantage, mais peut-être que l'auteure nous en garde un peu pour la suite.... 

Nathan et Coline sont attachants même si on ne comprend pas forcément leur véritable pouvoir ou implication magique dans l'aventure. Pourtant personnages centraux , je trouve que l'accent est trop peu mis sur ce duo amical. Le comment n'est pas soulever et j'avoue que cela m'aurait bien plu. 

On se laisse porter avec aisance et curiosité jusqu'au dénouement de cette histoire qui a comblé mes attentes.

En bref : Un premier tome fantasy léger, accessible et dépaysant.Quelques lenteurs sont présentes en début de récit mais il faut tout de même placer le décor avec toute sa richesse et sa complexité. Il m'a manqué quelques approfondissements pour assouvir tout à fait ma curiosité mais j'ai été transporté à travers le Voile dans ses mondes oniriques qui ne nous ont pas encore tout dévoilés....
Quelques défauts mais rien qui n'entache le plaisir de la lecture et de la découverte. 
NOTE : 7.5 /10

Le second tome est en cours d'écriture, même s'il n'était pas forcément prévu au départ. On en apprendra alors plus sur le Voile et sur les mondes d'Irwan mais il faudra encore s'armer de patience. 

Procurez-vous cet ouvrage sur le site des éditions Atine Nenaud ICI
Suivez l'actualité des éditions Atine Nenaud sur leur page Facebook ICI

D'autres avis sur Livraddict ou Booknode en cliquant : 

Logo Livraddicthttp://booknode.com/la_complainte_d_irwam_0502452




3 commentaires:

  1. le synopsis m'intrigue... ta chronique me donne envie d'en savoir plus sur cet univers, surtout que je ne connais pas cette auteur, donc c'est peut être l’occasion !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé cette jolie histoire même si le style m'a un peu déconcertée au début mais j'ai hâte que Nanet écrive la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'écriture est en cours même si ce n'est que les prémices , je pense qu'il va falloir calmer notre curiosité pour le moment ...

      Supprimer