mercredi 15 avril 2015

Black Ice de Becca Fitzpatrick

Black Ice de Becca Fitzpatrick



Paru aux éditions MsK en février 2015
358 pages 
17.00 euros 


Appréciations personnelles d'après Magdalena :

Je remercie les éditions MsK pour leur confiance et l'intérêt qu'ils portent à Un brin de lecture. 

Cette année, Becca Fitzpatrick est de retour ! Après le succès de sa saga des Anges déchus, à côté de laquelle je suis totalement passée, elle nous revient chez MsK avec Black Ice, un récit qui mêle habilement thriller et romance. Pas convaincue par ma première lecture de Hush, Hush, j’avais hâte de retrouver l’auteur et de me confronter de nouveau à sa plume et ses personnages. Et si cette nouvelle lecture était celle qui me réconcilierait avec Becca Fitzpatrick ? Certes, je n’ai pas eu de coup de cœur, mais j’ai envie de dire que cette lecture était parfaite !

Plutôt que de partir au soleil pour les vacances, Britt entraîne Korbie, sa meilleure amie, dans une randonnée en montagne. Le matériel est acheté, la voiture est chargée, les deux filles sont prêtes à partir. Sauf que deux événements inattendus surgissent : Calvin, son ex petit-ami, s’invite dans ces vacances et une tempête de neige surprend Britt et Korbie sur la route. Abandonnant leur véhicule, les deux jeunes filles partent en quête d’un refuge pour la nuit. Elles tombent sur Mason et Jude, qui leur ouvrent la porte de leur chalet. Pourtant, très vite, Britt se demande si elles ont eu raison de leur faire confiance…

Je ne cache pas être partie avec quelques appréhensions en commençant ma lecture de Black Ice. Mais malgré ma mésaventure avec la première saga de Becca Fitzpatrick, j’ai décidé de lui laisser une seconde chance. Black Ice faisait beaucoup de bruit outre Atlantique et la couverture MsK est quand même super canon. Sans parler de mon engouement récent pour les thriller young adult. Bref, de prime abord, ce roman a tout pour séduire, encore plus lorsque l’on est fan de l’auteur.
Et ça se confirme en à peine dix pages. Le déclic a opéré dès le prologue, sombre et efficace, puis les premiers chapitres n’ont fait que me happer davantage. Autant la plume de Becca Fitzpatrick m’avait laissée trop spectatrice et indifférente dans Hush, Hush, aussi bien j’ai rapidement été prise par le rythme entraînant de Black Ice. J’avais le sentiment de tout ressentir, d’être vraiment au cœur du récit. Je n’ai eu aucun mal à apprécier les protagonistes ou même à m’y identifier, j’ai lu sans voir passer le temps, j’ai apprécié au-delà de mes attentes.
Aussi, mes doutes se sont envolés et j’ai juste pleinement savouré le roman. Becca Fitzpatrick nous propose des personnages profonds et singuliers, dont certains bien mystérieux qui ne révèleront leur secret que dans les dernières pages. C’est que l’auteur sait nous tenir en haleine, distiller le doute chez le lecteur et faire monter crescendo la tension. Comment n’avais-je pu voir cela plus tôt ?
J’ai tout bonnement adoré Britt, et complètement adhéré à la personnalité de ce personnage. Elle n’est pas figée et elle sera en constante évolution au fil des pages. Les dangers qu’elle rencontrera avec Korbie vont créer chez elle une prise de conscience, en plus de nous prouver – et de lui prouver – sa force et son courage. C’est un personnage qui ne se laisse pas abattre, fonceur, que j’ai encouragé tout au long de ma lecture. Korbie est très différente et on finit par vite saisir le fond de ce personnage, qui n’aura pas retenu mon intérêt. Quant au trio masculin formé par Shaun, Mason et Calvin…
Becca Fitzpatrick se sert tour à tour de chacun d’eux pour faire basculer toutes nos convictions. À peine a-t-on le temps de se faire une idée sur ces garçons que l’auteur nous embrouille, se joue de non-dits pour semer la confusion. C’est malin, brillant et inévitablement troublant ! Chacun nous fascine, nous embarque dans son vécu, mais perd notre confiance aussi vite qu’il l’avait gagnée. Cependant, il ne peut y avoir qu’un seul coupable…
Les révélations s’enchaînent jusqu’au final, percutant et saisissant. Si on finit par avoir une idée sur l’identité du méchant, difficile d’y croire vraiment tant que l’auteur ne lui a pas ôté son masque. Ce qui s’annonçait comme une simple randonnée en montagne vire au cauchemar. Kidnapping, meurtres, survie, Britt vivra finalement l’inattendu, et retrouvera peut-être même l’amour… Plus qu’un simple thriller, ce roman flirte aussi avec des sujets sensibles, abordés avec justesse. Becca Fitzpatrick m’a surprise là où je ne l’attendais pas et Black Ice aura changé totalement mon avis sur elle !

En bref : Black Ice de Becca Fitzpatrick a donc réussi le  pari de me réconcilier avec l’auteur. Sans temps mort, ingénieux et véritablement addictif, ce roman se dévore comme un page-turner, à la fois efficace et redoutable. Les personnages sont au rendez-vous et ne manque pas de séduire autant qu’ils suscitent notre méfiance. Un thriller glaçant, sous fond de romance givrée, que je vous invite à lire sans plus tarder !

NOTE :  9 / 10

 Suivez l'actualité des éditions MsK sur la page Facebook qui leur est consacrée ICI
D'autres avis sur Livraddict ou Booknode en cliquant : 
Logo Livraddicthttp://booknode.com/black_ice_0668152

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire