jeudi 14 avril 2016

Et l'obscutité fut de Maurizio de Giovanni


A paraître le 14 avril 2016 aux éditions Fleuve noir
352 pages
19.90 €

Appréciations personnelles d'après Françoise :

Je remercie les éditions Fleuve pour leur confiance et l'intérêt qu'ils portent à Un brin de lecture. 

C’est le premier thriller de cet auteur que je suis amenée à lire et je n’ai pas été déçue. C'est l'histoire d'un commissariat nouvellement reconstitué, après sa dissolution en raison de la présence de « Ripoux » dans l'ancienne structure. Et c'est donc une nouvelle équipe qui doit faire face un cas difficile : l'enlèvement d'un petit garçon, petit fils d'un riche entrepreneur. Tout ceci se déroule à Naples, sous la chaleur estivale d'un mois de Mai, et l'auteur nous livre ce récit, bien écrit et facile à lire, en nous faisant partager son attachement à cette ville et son atmosphère extrêmement « napolitaine »…
Nous suivons donc chacun des membres de cette équipe, tous différents et tous attachés à résoudre cette enquête au plus vite, afin de redorer l'image du commissariat. Cependant, cette affaire n'est pas simple et les rebondissements, surprenants et nombreux ne facilitent pas leur tâche et à l'instar des ruelles napolitaines, chaque découverte en fait resurgir une autre.
La plume de l’auteur fait que ce livre est très intéressant, les détails sont précis et par ailleurs extrêmement bien écrit, on prend un vrai plaisir à parcourir ce récit, d’autant que les héros sont extrêmement sympathiques et on partage volontiers leurs émotions, leurs sentiments et aussi leur ressentiment. Cependant, j'avoue avoir été déçue et un peu frustrée par la fin qui arrive trop vite et pour moi ne semble pas suffisamment « aboutie », mais peut-être était-ce le souhait de l'auteur de nous conter cette histoire telle qu'elle peut arriver dans la réalité : tout ne finit pas toujours au mieux...

En bref  : C'est vraiment un livre intéressant et extrêmement agréable et facile à lire. Ce récit nous plonge dans l'ambiance napolitaine, afin d'y suivre le quotidien d'une commissariat nouvellement reconstitué face à un cas difficile : l'enlèvement d'un petit garçon. J'ai bine aimé les héros et vraiment apprécié l'écriture, cependant je m'attendais à un fin bien différente, et  je suis donc restée légèrement sur ma faim. 

NOTE : 6,5/10

Suivez toute l'actualité des éditions Fleuve sur la page Facebook Fleuve éditions 
D'autres avis sur  Booknode en cliquant : 

http://booknode.com/et_l_obscurite_fut_01936475
 
 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire