vendredi 24 juin 2016

Dis-moi si tu souris de Eric Lindstrom

Dis-moi si tu aimes Eric Lindstrom

Paru aux éditions Nathan en juin 2016
390 pages
16.95 €


Appréciations personnelles d'après Marion

Je remercie les éditions Nathan pour leur confiance et l'intérêt qu'ils portent à Un brin de lecture.



Il y a des livres qui vous retournent sans que vous vous y attendiez. Il y a des livres qui vous prendront aux tripes et qui remettront en perspective tout ce que vous vivez.
Dis-moi si tu souris est de ceux là. Dis moi si tu souris est un livre bouleversant qui restera pour moi un coup de coeur inattendu. 
Etre aveugle est l'une de mes plus grandes peurs, je vous en avais déjà parlé lors de ma lecture de Bird Box et ici, ça a pris un tout autre sens. On découvre Parker, une jeune fille dure qui a perdu la vue à cause d'un accident de voiture après 7 ans de couleurs et de lumière. Une fille qui sait ce qu'elle a perdu, qui connaît la magie d'un arc en ciel, le plaisir de lire, le visage de ses amis lorsqu'elles avaient 8 ans et qui aujourd'hui vit dans le noir complet.
Une fille qui va devoir se relever du deuil de son père et de bien d'autres changements.

Lindstrom a réussit l'impensable pour moi, il a réussit à nous décrire le monde de Parker à sa manière. Je ne sais pas du tout à quoi ressemble ses amis mais, comme elle, je n'ai pu m'empêcher de les imaginer à 8 ans ou avec des visages changeant tantôt blanc, tantôt noir, tantôt bouffi, tantôt squelettique... Comme si l'image de ses personnes n'étaient pas fixe. Je ne saurai pas non plus vous dire à quoi ressemble la chambre de Parker et pourtant je sais que je m'y sentirai bien parce que c'est ce qui s'en dégage. 
Tout dans ce roman n'est qu'impression, les impressions de Parker et c'est un pari réussi pour moi. Simplement parce que malgré le manque d'information, on n'a aucun mal à entrer dans le jeu, à être nous aussi aveugle et pourtant a bien imaginé son quotidien. 

Je suis tombée amoureuse de Parker, de cette jeune fille dure et forte qui a vécu bien trop de choses pour ses seize pauvres années. Avec son franc parlé, son côté un peu garce et surtout ce côté fragile qu'elle ne montre à personne. C'est pour moi, le personnage le plus complet malgré le manque d'information visuelle qu'on a, que j'ai rencontré depuis longtemps. Elle a ses défauts, ses caprices, le fait de ne faire confiance à personne surtout. Mais comment peut on croire ce que l'on ne voit pas, après tout ? Elle m'aura fait pleurer plus d'une fois et là en vous parlant d'elle, j'ai encore cette boule dans la gorge. 
Pour moi, devenir aveugle serait la fin de tout, mais pour elle, ce n'est qu'une haie sur la course d'obstacle qu'est la vie. Elle continuera à suivre son rêve d'être sprinteuse, elle continuera à vivre comme elle le peut et à vouloir toute l'indépendance possible. Je l'admire beaucoup.

Et puis il y a Scott, ce jeune homme qui malgré ces défauts, ne peut exister ailleurs que dans un roman dont au final je ne peux vous parler parce que ce serait trop en dévoiler.
Vous devez juste savoir que Parker sait choisir ses amies et encore mieux ses amis. 

Même si c'est un roman jeunesse, je trouve qu'il a une profondeur qu'on ne peut nier. Ce n'est pas que l'histoire d'amour d'une jeune fille ou sa passion pour la course, pas seulement non plus l'histoire d'une jeune fille aveugle qui doit se relever du deuil de son père seulement quelques années après celui de sa mère. Dis-moi si tu souris est bien que cela. 
 C'est un roman qui va vous permettre de relativiser votre vie, de vous rendre compte que tous les mensonges qu'on se raconte, tous les faux semblant n'ont en fait que peu d'intérêt, qu'on ne devrait pas autant s'y prêter. Il est aussi, et surtout, question de confiance dans ce roman, question de confiance aveugle et de ses dérives. Mais aussi de pardon, de sa difficulté à l'accorder aux autres mais aussi à soi même. 

En bref :ce roman soutenu par une jeune fille forte malgré sa cécité m'a ému aux larmes plus d'une fois et m'a fait réfléchir sur la manière dont on se comporte. Parce qu'avec un humour décapant et quelques fois un peu trop de franchise Parker nous met face à nos contradictions, à tous les subterfuges qu'on met en place pour se voiler la face. Ce n'est pas qu'une histoire d'amour d'ado, ni de rêves, ni de deuil que vous découvrirez ici, c'est bien plus. Alors je ne peux que vous conseiller ce roman qui pour moi restera un coup de coeur inattendu. 

NOTE :10/10

Procurez-vous ce livre en ebook sur Numilog en cliquant : 

http://www.numilog.com/fiche_livre.asp?ISBN=9782092563274&ipd=1040



Suivez toute l'actualité des éditions Nathan sur la page Faceboo Lire en live 
D'autres avsis sur Livarddict ou Booknode en cliquant : 

Logo Livraddict
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire