lundi 14 novembre 2016

Corps impatients d’Emma M. Green


A paraître aux éditions Addictive le 14 novembre 2016
580 pages
14.90 €


Appréciations personnelles d'après Audrey

Les points forts d’Emma Green, qui cache en réalité quatre mains, à mes yeux ? Leur plume fluide et agréable à lire qui nous entraîne sans  qu’on s’en rende compte et qui nous relâche qu’à la fin du roman. Leurs personnages, toujours bien travaillés (même les secondaires) auxquels il est facile de s’identifier. 

J’ai retrouvé tout ça avec plaisir ! En effet, dès le début j’ai accroché avec les personnages : Thelma, avec son franc-parler, son refus de l’autorité mais son côté loyal et sur qui on peut compter en toutes circonstances. 
On comprend vite qu’elle cache un lourd passé qui l’empêche de profiter à fond. J’adore la relation qu’elle a avec ses trois frères (Neo, Anakin et Sparrow – oui oui, leur mère regarde la télévision !). Même leur chien, Forrest, qui porte plus ou moins bien son nom, a sa place dans le roman. 

Il y  a aussi Finn ou professeur McLove, dont l’entrée dans l’histoire est très bien préparée : on le rencontre lors de son cours réservé à 30 chanceux (mais dans un amphithéâtre de 500 places) et on s’attend à voir apparaitre un dieu de la littérature. Et c’est ce qu’il est, dans tous les sens du terme : en plus d’être ultra talentueux, il a un physique à tomber par terre, des yeux bleus à se damner et un charisme à faire tomber toutes les petites culottes ! Il garde quand même les pieds sur terre et n’est pas orgueilleux. 
J’ai trouvé que les auteures avaient la phrase juste pour le décrire « Désirer cet Homme est une fatalité ». Vous êtes prévenues ! 

Les personnages secondaires ne sont pas oubliés avec les trois colocataires de Thelma, tous très différents mais incroyablement complémentaires, ses petits frères qui sont bien présents dans le roman et apportent une touche de légèreté, les amis et employés de Finn qui, en restant discrets, prennent leur place dans l’histoire. 

 Si j’ai trouvé que Thelma craquait un peu vite face à Finn, je n’ai pas réussi à lui en vouloir : à sa place, j’aurais fait pareil ! En plus d’être sexy et intelligent, il se met en quatre pour l’aider avec sa famille. Malheureusement, les relations prof-élève sont interdites à Columbia et entraînent un renvoi immédiat de l’étudiant. Et les rumeurs vont vite dans cette immense faculté ! Ils vont devoir se cacher s’ils veulent donner une chance à leur histoire et ça ne sera pas de tout repos ! 

On apprend petit à petit qu’il y a des zones d’ombres chez les deux protagonistes : elle n’est pas juste la petite chef de famille du Queens et lui l’écrivain richissime et adulé par toutes les femmes – et les critiques.

 Le rythme du roman n’est pas effréné, nous permettant ainsi de profiter de la relation de Thelma et Finn, entre les colocs, avec sa famille … La fin nous laisse « sur les fesses » si je peux me permettre ! Je suis rentrée très facilement et avec plaisir dans leur vie et je n’ai pas eu envie de les quitter. Et quel final ! On veut absolument savoir ce qui se passera ensuite. Le prochain tome, prévu avril 2017 selon Amazon, devrait être centré sur Dante le photographe brun ténébreux, fantasme de ces dames sur pattes. J’ai hâte de retrouver cet univers ! 

 En bref :  c’est une romance toute mignonne, avec quelques rebondissements qui permettent de changer de tempo et de ne pas se lasser. J’ai passé un très moment avec le Pr McLove et la sarcastique Thelma. Quoi de plus logique que deux indomptables pour faire tomber les barrières de l’autre ? Vous pouvez foncer sans hésitations : comme les autres fois, je ne suis pas déçue avec Emma Green. 

Note : 9/10

Suivez toute l'actualité des éditions Addictives sur leur page Facebook 

http://booknode.com/corps_impatients_02076964


D'autres avis sur Booknode en cliquant : 

http://booknode.com/corps_impatients_02076964
 




1 commentaire:

  1. bonjour merci pour ce très joli concours je participe avec grand plaisir je croise les doigts bonne journée a vous

    RépondreSupprimer