mardi 31 janvier 2017

Inaccessibles #1 : La tour aux mille étages de Katharine McGee


A paraître aux éditions Michel Lafon Jeunesse le 9 février 2017
411 pages
17.95 €

Appréciations personnelles d'après Marion

J’avoue que le livre objet était une des choses qui m’ont donné envie de le découvrir, j’aimais beaucoup cette couverture sobre mêlant noir et or.

Le résumé m’avait aussi beaucoup intrigué, même si le côté « Gossip Girl » promis par ce dernier me laissait un peu dubitative. Cependant au fil de ma lecture, j’ai beaucoup aimé ce mélange futuriste, un peu science-fiction du quotidien, et des histoires d’adolescentes qui malgré le progrès n’ont pas vraiment changé. 

C’était une sorte de présent amélioré dans lequel on se sent bien, un peu étrangère mais qui nous donne envie. En effet, on se retrouve en 2118, plus si loin de notre époque, dans la « Tour », une nouvelle merveille architecturale composée de milliers d’étage en plein centre de New York, où la majorité de la population se regroupe. Le reste du monde semble à l’abandon, même si on a que peu d’information sur cela. La logique de cette tour est simple, plus vous êtes dans les étages inférieurs plus vous êtes pauvres et plus vous gagnez en argent et popularité plus vous montez les étages. C’est une jolie métaphore de la quête des « self-made woman/man » américains, selon moi.

L’auteure a choisi de nous faire suivre une multitude d’adolescents, autant des personnes vivant en bas de la tour comme Rylin et Watt ou en haut de la tour comme Avery ou Cord. Je pense que le changement de points de vue est autant une force qu’une faiblesse de ce roman. J’ai adoré voir sous différents regards, la vie dans cette tour, la manière dont les histoires se reliées et se déliées durant ce premier roman, de plus ça permettait au suspense de faire des bonds et de nous tenir en haleine. 

Cependant, il m’est arrivé plus d’une fois de passé rapidement des passages sur des personnages qui auraient pu être intéressant mais qui me coupaient dans des histoires dont je voulais avoir le fin mot !


C’est vrai, comme dans chaque roman, j’ai eu mes personnages chouchous, et là je pense principalement à Rylin, Eris et Watt qui m’ont semblé être des personnages forts et pourtant plein de vie ! Chacun ayant ses propres problèmes, ses propres faiblesses et essayant pourtant de faire au mieux dans un monde qui les écrase. Après, certains personnages m’ont laissé un peu froide, ou m’ont totalement paru détestable. Je ne sais cependant pas dire si c’était un des buts de l’auteure ou si c’est un faux pas de cette dernière… Je pense notamment à Lena ou à Atlas. Mais je vous laisse découvrir ces nombreux caractères qui ne pourront que vous combler.

J’ai vraiment adoré ce mélange incessant de secret, d’amourettes, de quiproquo… C’était haletant et addictif ! Après, comprenons- nous bien, j’ai levé les yeux au ciel milles fois en ayant envie de hurler aux personnages de se confier au lieu de se cacher derrière leur ego, mais ça faisait aussi partie du charme de ces adolescents.


Ce qui m’a le plus marqué, en dehors de la fin spectaculaire bien entendu, c’est le prologue. Cette énigmatique entrée en matière qui vous donne le ton et vous force presque à dévorer le livre pour comprendre. Vraiment, ça faisait un bon moment qu’un roman ne m’avait pas happé aussi vite !

En bref :  Un roman qui pourra plaire à une bonne majorité d’entre vous, chers lecteurs, si vous n’avez pas peur d’affronter une horde d’adolescent(e)s en proie entre leurs secrets, leurs malheurs et un monde futuriste qui ne cherche qu’à les dévorer ! Un livre que je conseille et dont il me tarde de connaître la suite, surtout pour certains personnages que j’ai adoré ! N’oublions pas que la plume addictive de l’auteure ne gâche rien, promis, après avoir lu ce magnifique prologue, vous ne pourrez plus le lâcher !

NOTE : 7 / 10

Suivez toute l'actualité des éditions Michel Lafon sur leur page Facebook 

https://www.facebook.com/lire.en.serie/?fref=ts


D'autres avis sur Livraddict ou Booknode en cliquant : 

https://booknode.com/the_thousandth_floor,_tome_1_02051684








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire