dimanche 21 mai 2017

Festival du roman féminin 2017 jour 1


Pour cette seconde éditions , les romantiques nous ont encore reçu au sein de l'espace Saint Martin pour un magnifique festival . 
Voici donc en photo et en quelques mots mon périple ...


Vendredi 2 mai 2017

On commence tranquillement cette journée entre copines en partageant le café-thé et quelques gourmandises.

Puis il a été temps de se diriger vers la conférence sur les relations entre les blogueurs. J'ai eu la chance de participer à cette conférence auprès de Mylène ( Les lectures de Mylène ), Dilshad  ( les lectures de la diablotine) , de Coralie ( La malle aux livres) et de Romy représentant les éditions Harlequin. 

Ensuite les séances de Meet & Greet ont démarré et j'ai eu la chance de rencontrer quelques auteures qui me tenaient très à coeur . 
 Avec H. Roy


 Une matinée déjà bien chargée !!!

Après un repas asiatique délicieux , retour avec le sourire ...
J'ai commencé mon après -midi avec une lecture par Sophie Jomain et Emilie Collins .

L'émotion est donc montée avec la lecture de Quand la nuit devient jour par Sophie ... un passage plein d'une tension  émotionnelle intense ... La pétillante Emilie Collins est parvenue à nous rendre le sourire avec la découverte de son prochain livre à sortir aux éditions émoi prochainement Les délices d'Eve. 

L'après midi s'est poursuivie avec une conférence sur les romances fantastiques avec la participation de Florence Cochet, H Roy, Sophie Jomain et  Vanessa Terral.


Pour finir en beauté j'ai assisté à la conférence dédiée aux scènes" hot " dans la romance qui nous a valu bien des rires !!!



Y participaient Monica Murphy, Cora Carmack, Lisa Marie Rice et Teres Hill. 
Une bonne dose de fous-rires , voici quelques échanges : 

Ecrivez-vous dans une ambiance précise pour les scènes sensuelles ?
Monica Murphy : aucune
Cora Carmack : je peux écrire ce genre de scène partout mais j'ai des problèmes de nerf optique et donc de vue donc il faut que j'augmente beaucoup la police d'écriture. De ce fait, je fais attention qu'on ne puisse pas lire par dessus mon épaule . 
Lisa Marie Rice : J'ai besoin d'être dans ma chambre, dans mon espace et toute seule. Je me mets dans la tête du personnage, il vaut donc mieux que je sois seule ...
Teresa Hill : Je ne possède pas de rituel particulier par contre je fais volontiers participer mon mari !!!


Etes- vous "émoustiller" par ces scènes ? 

Monica Murphy : J'écris depuis 11 ans ( 200 scènes sensuelles pour environ 200 livres) . En relisant les premières histoire , je me redécouvre ... Je fais beaucoup moins d'efforts maintenant. Elle a tendance à préférer maintenant les romance Young adult car il y a moins de sexe . J'ai tendance à être fatigué d'écrire des scènes sensuelles .
Cora Carmack : Chaque scène est unique et intime et je suis donc toujours touchée . 
Lisa Marie Rice : Oui le jour où je ne ressentirai plus rien pour ces scènes , j'écrirai des histoires post-apocalyptiques 

Lisez-vous à voix haute les scènes hot de vos histoires ? 

Teresa Hill : Oui avec toujours la participation de mon mari  
Lisa Marie Rice : Non 
Cora Carmack : je relis tout mon roman à voix haute. J'ai une formation théâtrale et je veux me rendre compte de ce que mon récit donne par contre je fis ça toute seule.  Je n'ai pas de mari mais parfois je tente quelques scènes pour vérifier que certaines positions soient réalisables ...
Monica Murphy: non mais je reviens parfois sur ces scènes pour vérifier la cohérence . Je n'arrive jamais à écouter mes histoires même en audiobook ...
Comment réussir une bonne scène "hot " ?

Cora Carmack : le secret est dans l'anticipation , la préparation antérieure. 
Monica Murphy : il faut créer une tension sexuelle mais il faut savoir la faire perdurer même après la scène en question, il faut savoir la structurer pour que cela dure tout le livre. 
Lisa Marie Rice: Pour moi une bonne scène de sexe doit faire évoluer la relation entre les 2 personnages sinon elle est inutile . 
Teresa Hill : Il est aussi possible de mettre des scène de sexe qui ne se déroulent pas bien cela peut aussi être une révélateur de personnalité ...

Est-ce que vous vous mettez des limites pour ses scènes ?  

Lisa Marie Rice : Je n'aime pas souffrir , je n'insère donc jamais de douleur dans mes histoires. Le premier qui me propose une fessée je lui casse le bras !!! 
Cora Carmack : Quand j'ai commencé à écrire, venant d'une famille texane et très conservatrice , j'étais prudente quant à ses scènes . Je me limitais par rapport à mon éducation mais je me libère de plus en plus même si ma maman lit encore mes livres. Si je devais écrire quelque chose de plus dure , je prendrais probablement un pseudo car sous mon vrai nom j'ai plutôt un public Young adult . 
Monica Murphy :  Je me mettais des limites au départ mais plus de gêne maintenant . D'autant plus que mon mari est fier de pouvoir se comparer à certains des héros de mes livre. Je n'ai jamais été interessée par la fessée dans la vie donc je ne l'ai jamais évoqué dans mes histories . 

Un vrai bon moment passé avec ces auteures pourtant pas de la même génération mais qui partagent bien des idées . 

Puisqu'on ne pouvait pas terminer une si bonne journée sans une nouvelle touche littéraire . 
Nous avions rendez-vous au studio centre pour une soirée organisée par les éditions &moi avec l'auteure Scarlett Cole . Ambiance rock'n roll et tatouage avec un stand de tatouage éphémère et l'apparition de Bishop , le groupe qui a assisté Scarlett pour son livre .... 



Une soirée originale mais que nous n'avons pas fait durer car il fallait être en forme le lendemain !!!
 

4 commentaires:

  1. Ca fait rêver :)
    C'est sûr, il faut que j'y aille l'année prochaine.
    Est-ce que tu nous feras un retour de la première conférence ? Je suis très intéressée par ce qui a été dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est compliqué car comme j'étais intervenante je n'ai pas pris de notes . Il faudrait demander à quelqu'un qui y a assisté

      Supprimer
    2. Tant pis merci quand même. Vivement la suite de ce festival :)

      Supprimer
  2. Coucou, sa donne envie d'y aller <3

    RépondreSupprimer