mardi 20 juin 2017

Victorian fantasy #2 : De velours et d'acier de Georgia Caldera


Paru aux éditions Pygmalion le 12 avril 2017
805 pages
17.00 €

Appréciations personnelles d'après Gaëlle

Georgia Caldera nous aura fait patienter pour enfin pouvoir découvrir ce tome de Victorian Fantasy ! 2 ans et demi très exactement ;) mais l’attente a carrément valu le coup. Ce deuxième opus est divin. En plus, la couverture est absolument magnifique, vous ne trouvez pas ?
Le tome 1 avait été une véritable découverte pour moi. Avant, je n’avais jamais lu de steampunk et Georgia Caldera nous plongeait en plein dedans. J’avais adoré ! C’était donc avec impatience que je commençais ma lecture. A la fin du 1er tome, on quittait Andraste, amoureuse de Thadeus Blackmorgan et vivant désormais dans son domaine. Au début de ce 2ème tome, petit retour en arrière. Andraste est encore au château de la reine Victoria et celle-ci souhaite la fiancer à Augustin, le Prince. C’est là que démarre l’histoire d’Augustin, prince de Néo-Britannia et de Léopoldine, les héros de ce 2ème tome. Georgia Caldera va alors, tout au long du livre, alterner les points de vue. Et de temps en temps, un autre personnage prend la parole et l’on ne comprend pas pourquoi il est là… elle distille donc peu à peu des indices et à la fin, révélatiiiions !!! ^^ Un suspense qui monte, des péripéties à n’en plus finir, des intrigues complexes et des personnages percutants, tous les ingrédients d’une belle aventure.

Léopoldine est stupéfiante, une héroïne comme je les aime. Une femme de caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, intrépide, drôle mais aussi avec un cœur énorme. Elle nous intrigue dès le départ. Son histoire nous est révélée petit à petit. Au fur à mesure qu’avance l’histoire on va découvrir ses différentes facettes pour nous amener à énormément l’apprécier. Son statut de métasorcière est surprenant et renforce son côté intraitable. Pour Augustin, le tome 1 nous avait rapidement décrit le personnage. On voit ici qu’il n’en est rien et qu’il doit cacher sa vraie personnalité pour survivre. Certaines scènes du roman sont horriblement dures pour lui, on tremble pour lui. J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce personnage. Il est très réussi. Les légendes qui vont l’entourer, et finalement faire de lui l’homme qu'il est, sont terrifiantes. Et le duo qu’ils forment tous les deux est un régal ^^ Il va galérer avec elle, le pauvre !!!! Parce que bon, Léopoldine a beau avoir son caractère, qu’est ce qu’elle est compliquée comme fille ;) Par contre, on en apprend un chouïa plus sur la reine Victoria mais pas assez à mon goût. Un prochain tome peut-être ?

Ce monde mêlant magie et steampunk est toujours aussi impressionnant. Il est un peu plus développé dans ce roman et j’ai beaucoup apprécié. Encore un peu plus serait encore mieux ^^ Si vous avez lu les romances contemporaines de Georgia Caldera, sa plume n’est pas du tout la même je trouve. Il y a parfois un peu de longueur dans le texte. C’est un des seuls bémols de ce texte.

En bref : Un second tome que l’on dévore. Parfois quelques longueurs mais les multiples rebondissements donnent une dynamique exquise. En plus des deux personnages principaux, j’ai trouvé les personnages secondaires très réussis et on a hâte de les découvrir dans une possible suite. Car la toute fin révèle encore un mystère !
NOTE : 8 /10
Suivez toute l'actualité des éditions Pygmalion sur leur page Facebook 
https://www.facebook.com/ed.Pygmalion/
Retrouvez l'auteure sur Goodreads et Facebook 
D'autres avis sur Livraddict, Booknode et Goodreads 
https://www.goodreads.com/book/show/32863774-de-velours-et-d-acier

https://booknode.com/victorian_fantasy,_tome_2___de_velours_et_d_acier_01745793




1 commentaire: