samedi 23 septembre 2017

Artala de Ena Fitzbel

Le dernier métro pour artala Ena Fitzbel

Paru aux éditions Rebelle le 3 juillet 2017
416 pages
18.00 € et 4.99 € en ebook


Appréciations personnelles d'après Aurélie

C'est avec beaucoup de plaisir mais aussi une petite appréhension, que j'ai commencé ce livre d'Ena Fitzbel. J'apprécie beaucoup l'écriture, son style et ses romances mais  Artala est dans un autre registre dans lequel je la découvre : nous sommes dans de la fantasy ....
Rapidement transportée dans l'univers d'Artala, je me suis laissée emporter dans cette histoire. Dans ce royaume gouverné par la reine Erato, les nobles ne vieillissent pas, ils ont la jeunesse éternelle grâce à un élixir mais la source d'où leur provient cet élixir est sur le point de se fermer. La reine envoie donc en mission son premier lieutenant Nausicca et son chef des armées Silas contraint. La reine Erato lui promet de l'élixir pour son fils, malade. Ils ont pour mission de ramener Orfef, un ancien lieutenant de sa garde mais aussi le meilleur ami de Silas, au royaume pour qu'il empêche cette catastrophe puisque il est le seul à pouvoir le faire.
Et dès le départ, entre eux c'est tout feu tout flamme entre insultes et coups....mais aussi échanges langoureux. La belle mais dédaigneuse Nausicca est une vraie girouette pour une femme prête à tout pour sa reine. Elle se perd dans les bras de Silas et d'Orfef avec rapidité, sans vraiment s'émouvoir de l'un ou de l'autre, seul son bien être compte. On embarque dans cette aventure hors du commun, avec les sentiments de Nausicca comme fil conducteur, un triangle amoureux ou se mélange aussi la haine et la colère.

Les trois héros nous emmènent dans une mission au coeur du royaume d'Artala, avec des fôrets peuplées d'étranges créatures. J'ai été captivé par ce royaume, par les paysages décrit, ses habitants, par l'intrigue qui s'y déroule bien plus que par la romance. Il faut dire que le personnage de Naussicca ne m'a pas particulièrement plu contrairement à Silas et Orfef. Il y a quelque chose en elle qui m'a dérangé. Silas est un homme déçu par l'amour (la mère de son fils les a abandonné) c'est un personnage sympathique, coureur de jupon, fêtard, un père aimant, mais aussi le meilleur puisque il est le chef des armées, d'ailleurs il n'hésite pas à se sacrifier pour son royaume.
Orfef "coeur mou" est un noble qui a renoncé à tout, le jour ou il est tombé amoureux d'Evi une servante qui a été tuée par la garde de la reine. Depuis il survit, il est devenu chasseur de lucioles et a promis de ne jamais retourner au château mais quand Silas le lui demande, en lui expliquant que c'est pour sauver son fils, il n'hésite pas à suivre son meilleur ami mais il n'hésite pas non plus à "sauter" sur NaussicCa dès que Silas a le dos tourné...
En Bref : J'ai passé une excellent moment dans le royaume d'Artala, j'ai été très agréablement surprise de découvrir Ena Fitzbel dans la Fantasy. La fin de ce livre m'a enchanté, j'étais à mille lieux de m'imaginer ce scénario. La Fantasy ici à pris la place à la romance, c'est peu dire pour moi qui suis une très grande romantique...
NOTE : 8/10
Laissez vous tenter : 



Ena FitzbelRetrouvez l'auteure sur Goodreads et Facebook 
D'autres avis sur Livraddict, Booknode et Goodreads 
https://www.goodreads.com/book/show/33181051-le-dernier-m-tro-pour-artala

https://booknode.com/le_dernier_metro_pour_artala_01624825

Logo Livraddict



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire