mercredi 4 octobre 2017

La pâtissière de Long Island de Sylvia Lott

La patissière de Long Island Sylvia Lott éditions j'ai lu

A paraître le 4 octobre 2017 aux éditions J'ai lu 
574 pages
8.00 €


Appréciations personnelles d'après Aurélie :

J’avais repéré cette prochaine sortie, d’abord pas la couverture très attrayante mais aussi parce que j’aime les histoires de familles comme celle que nous raconte Sylvia Lott dans ce livre. De plus,  parce qu’étant une grande gourmande et une grande fan des cheese cake, je ne pouvais que craquer …

Par contre quel dommage que l’encre bave à certaines pages ! 

J’ai tout de suite été charmé par Marie, par la femme de 90 ans pleine de sagesse et de bons conseils mais aussi par la jeune femme allemande des années trente immigrée malgré elle par son père aux États-Unis chez ses deux frères. La pauvre est éloignée de son amoureux, Arthur, un jeune instituteur dont le principal défaut est d’être protestant et non catholique mais aussi d’être amoureux de Marie, ah les pères, tous les mêmes ! Marie va donc travailler avec ses frères, dans leurs Coffee-shop, mais aussi à l’usine, dans un salon de beauté et devenir entre temps, l’incontournable reine du Cheese Cake New-Yorkais. 

Nous rencontrons Marie, lors de son 90ème anniversaire où toute sa famille se réunit pour fêter dignement l’évènement. A cette occasion son plus jeune frère, qu’elle n’a pas vu depuis 30 ans, vient lui rendre visite avec sa petite fille Rona, une femme au « milieu de la quarantaine » (j’ai bien aimé cette expression dans le livre). Et voilà au fil des semaines Marie raconte à Rona le moment où elle immigre aux Etats-Unis, son évolution, sa fidélité à Arthur et lui confie sa fameuse recette de Cheese Cake New York Style (avec son ingrédient mystère), Rona lui confie aussi ses déboires professionnels mais aussi amoureux, elle fait le point dans sa vie grâce à Marie et se découvre à nouveau. 

 L’histoire de ses deux femmes est attachante, attendrissante, même si j’ai eu une petite préférence pour Marie et l’époque où elle vit, les années 30 à New-York avec la contrebande d’alcool, sa libération en tant que femme épanouit, les mœurs qui évoluent... 
Sa correspondance avec Arthur nous permet aussi de découvrir une Allemagne qui se transforme avec l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler. D’ailleurs, Arthur va tous nous déplaire mais Marie ne se rend pas compte tout de suite du changement de son amoureux. C’est quand il va débarquer aux Etats-Unis pour la ramener en Allemagne qu’elle va comprendre l’horreur de ses propos. 
Quant à Rona cette rencontre avec Marie va bouleverser sa vie, elle reprend le flambeau de cette vieille tante, mais pas aux Etats Unis mais en Frise Orientale dont est originaire toute la famille de Marie, où vit encore son plus jeune frère. C’est une femme plus épanouie, transformée prête à la conquête du marché du Cheese Cake…qui se dévoile à nous.


 En bref : J’ai été enchanté de ma lecture, les personnages sont attachants, attendrissants, intéressants, c’est une lecture enrichissante, diversifiant, charmante. Une lecture ou j’ai pris mon temps, j’ai appris à faire connaissance avec ses personnages. Cependant, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur Marie, son époux (que l’on découvre à la fin), l’avenir de ses frères avec leur coffee-shop…bref, je suis trop curieuse ! 

NOTE :  8,5/10

Faites vous votre propre choix : 



Suivez toute l'actualité des éditions J'ai lu sur leur page Facebook 

https://www.facebook.com/jailu.editions/


Retrouvez tous les livres de l'auteure sur Goodreads

D'autres avis sur Livraddict Booknode et Goodreads 
https://www.goodreads.com/book/show/30300550-la-p-tissi-re-de-long-island?from_search=true
 
https://booknode.com/la_patissiere_de_long_island_01936075
Logo Livraddict





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire