recherche

Actuellement

http://www.unbrindelecture.com/2018/12/concours-stiletto-lauren-layne-jai-lu.html

Zoom sur ... Nalini Singh

Aucun commentaire
Merci aux Editions J’ai lu et à Karline de m’avoir permis de participer à la jolie rencontre avec l’auteure Nalini Singh. J’ai eu la chance de représenter le blog Un brin de lecture. La rencontre a eu lieu le lundi 7 mai à 17h dans les locaux des Editions J’ai lu à Paris. Merci à J’ai lu et Benjamine pour ce chaleureux accueil. Nalini Singh était à Paris à l’occasion du Festival du Roman Féminin pour lequel elle était la marraine. 

Nalini Singh est l’auteure de plusieurs séries éditées en France. Elle écrit dans plusieurs genres. Sa série de romance paranormale Psi Changeling est publiée aux Editions Milady. Celle d’urbanfantasy, Chasseuse de vampires, est éditée chez J’ai lu et plus récemment la série de romance contemporaine Rock kiss, chez J’ai lu aussi. 
 
La rencontre s’est déroulée en deux parties : une série de questions-réponses posées par les gagnantes du concours J’ai lu pour elle et des bloggeuses puis une séance de dédicace.
Et voici la retranscription de l’interview. On en apprend plus sur la façon de travailler de Nalini Singh et sa passion pour son travail. La transcription est un mélange des réponses de Nalini Singh traduite avec mon pauvre anglais et de la traduction de Benjamine de J’ai lu pour elle.

 
« Bienvenue à celles qui ne sont jamais venues, je vois de nouveaux visages. Surtout ne soyez pas impressionnées, n'ayez pas peur de poser des questions. On va commencer par une séance de questions réponses avec Nalini, je m'occuperai (Benjamine de J'ai Lu) de faire la traduction parce que peut-être que tout le monde n'est pas à l'aise avec l'anglais et souhaite poser des questions mais ne sait pas le faire en anglais donc je suis là, n'ayez pas peur. Et après ça, quand vous aurez épuisé toutes les questions qui pourraient vous venir en tête sur son univers et sur ses livres, on passera à une séance de dédicace.

Benjamine : Merci d'être venu nous voir Nalini. Nous sommes très très heureux de vous accueillir après le Festival Les romantiques. Ce fut une sacrée aventure.
Nalini : Merci de m'avoir invité à venir.

Question 1 : Vous avez écrit deux séries paranormales. Et maintenant une série contemporaine. Pourquoi avez-vous choisi d'écrire une série de contemporaine ? Comment vous expliquez ce choix ?
Réponse: Ses deux séries paranormales sont très compliquées et se sont des longues séries. Donc il y a beaucoup d'informations à retenir pour chacune d'entre elles. Et puis, ce sont des séries avec des univers particuliers dont il faut se souvenir. Elle voulait faire quelque chose de vraiment différent parce qu'elle pense que comme auteure, il est bon pour elle de se pousser moi-même. Parce que vous savez, la série Psi Changeling dure depuis 10 ans et la série Chasseuse de vampires va aussi durer longtemps. Donc elle va faire ça longtemps. Elle s'est donc dit : "Ok, je veux faire quelque chose de différent, ça va me changer". Nalini trouvait ça rafraichissant de proposer quelque de nouveau à son lectorat. Et puis, elle avait déjà écrit des nouvelles contemporaines donc ce n'est pas comme si elle ne l'avait jamais fait avant. C'est juste que la romance paranormale et l'urbanfantasy sont ses premiers amours mais elle prend aussi du plaisir avec le contemporain.
Pour sa série de romance contemporaine, Rock kiss, elle se souvient avoir vu une image avec un gars avec un piercing et ça a fait tilt, ce mec il est sexy et ça me donne envie d'écrire sur ce mec et ça me donne une idée sur un personnage et ce personnage c'était Fox. Et avant ça, elle avait déjà écrit sur un gars en contemporain mais ça n'avait pas fonctionné, elle avait laissé ça de côté pour faire autre chose et c'est une façon qu'elle a de travailler, ça lui arrive d'écrire sur quelque chose, de prendre des notes et puis finalement, elle le laisse dans un coin, ça mûrit dans son esprit puis un jour, il y a ce truc qui fait tilt. Elle y revient donc et les choses prennent forme. C'est ce qui s'est passé avec ce personnage qui a lancé toute la série. Et puis, elle dit qu'écrire sur des rocks stars c'est très sympa et c'est très sexy alors vive les rocks stars.

Question 2 : Est-ce que ça lui donné envie d'écrire sur d'autres hommes sexy dans d'autres domaines ?
Elle aime beaucoup écrire du contemporain donc ça devrait continuer. En revanche, les personnages sexys, en prenant exemple sur les rocks stars, elle explique que pour elle, chaque histoire a son contexte et donc chaque personnage en fonction de son histoire et de son propre caractère va être plus ou moins sexy. Ce n'est pas une obligation. Alors oui, la rock star dégage quelque chose d'animal. Mais justement, un autre personnage ne va pas forcément être comme ça et cette sensualité ne va pas forcément se retrouver chez lui. Nalini aime beaucoup de rugbyman, il y aura peut-être quelque chose à faire de ce côté-là mais pour elle, dans sa façon d'écrire, les personnages arrivent en premier et ensuite l'intensité du récit dans le couple va vraiment varier en fonction de ça. Elle explique que dans le série Rock, le 1er couple est très intense mais on ne va pas le trouver dans le 3ème couple où l'a, ça va venir progressivement parce que les personnages ont besoin de ça, de ne pas se jeter directement l'un sur l'autre, ce n'est pas dans leur nature. Elle se laisse vraiment porter par la façon dont les personnages se comportent. 
 
Question 3 : Comment construit-elle ses personnages ?
Ça dépend des personnages mais Nalini image que ses personnages sont des vraies personnes. Pas de distance d l’écrivain. Elle considère que c'est des gens qui sont avec elle et l'accompagnement durant l'écriture. Comme une vraie personne, c'est quelqu'un qui a plusieurs aspects dans sa personnalité avec ses paradoxes. Ensuite, en fonction des personnages, il y a deux cas de figures. La plupart du temps, elle écrit son personnage au fur et à mesure et elle le découvre aussi au fur et à mesure. Des fois, le personnage s'impose à elle et elle sait tout de suite qui il est, comment il va réagir et ce qu'il fera dans son histoire. Du coup, elle écrit deux fois ! La 1ère fois, pendant laquelle elle va découvrir son personnage et puis maintenant qu'elle le connait bien et qu'elle sait comment il va réagir, elle peut la réécrire. Et contrairement à d'autres écrivains, elle ne réalise pas d'entretiens avec ses personnages, elle va à leur rencontre, sans formule magique, ça se fait d'instinct.

Question 4 : Comment construit-elle ses synopsis ?
Chaque histoire est différente. Parfois, cela commence par les personnages. Par exemple, dans la série Chasseuse de vampires, ça a commencé par Elena dans une ruelle et elle a décidé de la suivre, avec son point de vue et de voir comment l'histoire se développe. Elle a vu Elena puis Raphaël. Et elle s'est demandé ce qu'il se passerait. Et puis parfois, ça commence avec un concept ou une idée. Dans Chasseuse de vampires c'était : "qu'est ce qui se passerait si les archanges régnaient sur le monde ?" avec en plus les personnages.
Mais pour la série Psi changeling, cela a vraiment commencé avec une idée qui était "et si le potentiel du cerveau était poussé au maximum de ses capacités, quels pouvoirs pourrions-nous avoir ? Et si nous étions télépathes ? Et si cela nous rendait fou ? Que ferions-nous pour survivre ?" Et ça c'est le début de toute la série Psi changeling. Donc cette série a commencé avec une idée et avec une question.
Dans la série Rock, l'histoire est centrée sur les gens. Les personnages passent en premier. Voir à travers les yeux des personnages, c'est quelque chose que Nalini aime beaucoup faire. Avec ce premier brouillon qu'elle fait, on va d'abord explorer l'univers ou le personnage. Et elle n'a pas pour habitude de faire des plans très détaillés de comment cela va se passer. Elle a essayé de faire ça mais ça n'a jamais fonctionné pour elle. En revanche, elle garde beaucoup de notes sur les univers parce qu’ils sont tous très détaillés et qu'il faut garder la continuité entre les tomes. Quand elle commence une série, elle se laisse porter par les personnages mais elle sait toujours où elle commence et quand ça va se terminer et comment. Ça lui permet de ne pas trop dériver, de ne pas se laisser trop emporter dans une direction qui n'était pas celle prévu à la base et garder cette notion d'unité.

Question 5 : Qu'écrit-elle en ce moment ? La suite d'une de ses séries ou une nouvelle ?
Elle vient juste de terminer le tome 11 de Chasseuse de Vampire : Archangel'sprophecy. Quand elle rentrera de son périple en Europe (elle était en Italie, elle était en France et va en Allemagne), elle va s'attaquer à de nouvelles choses en contemporain cette fois, un spin-off de la série Rock kiss. Et à côté, elle a des "divertissements" (playprojects). Pour l’anecdote, Rock Kiss et Chasseuse de vampires en étaient. Elle écrit donc à côté des histoires sans importance pour se faire plaisir. Et puis, ces divertissements deviennent sérieux et donc ça devient des projets commencés et de "vraies" séries.

Question 6 : Dans la série Rock kiss, dans les tomes 1 et 2, il y a une conversation téléphonique entre Molly et Charlotte. Comment a-t-elle réussit à gérer cette conversation car nous avons la 1ère partie dans le tome 1 et la 2ème partie dans le tome 2 ?
"Si vous êtes un écrivain, ne le faites pas !" ^^
L'histoire de Molly et Fox, et Charlotte et T-Rex se passent en même temps. Après avoir écrit le tome 1, elle a décidé d'écrire l'histoire de Charlotte. Elle a dû faire une "time line" (ou chronologie). Il a fallu fragmenter tous les moments de Molly et Charlotte et les confronter. C'est un peu compliqué car il faut être sûr que la chronologie soit respectée. Pour ne pas que ce soit ennuyant, il a fallu reprendre cette conversation et la séparer. Et puis, la conversation n'a pas eu la même importance pour chaque personnage. C'est un peu dur à faire et elle s'est dit qu'elle n'allait jamais le refaire et elle l'a en fait refait ! Dans le tome 1 du spin-off, Cherish Hard, elle le refait.

Question 7 : Va-t-elle écrire une romance sur le rat alpha, Teijan dans Psi changeling ?
C'est drôle comme histoire. Quand elle a écrit sur ce personnage, elle ne pensait pas que les lecteurs allaient l'aimer parce que c'est un rat. Elle l'aime bien sûr mais elle ne pensait qu'il y aurait un tel engouement pour lui. Il y a maintenant un fan club sur ce personnage qui l'a twitté pour avoir s'il y aurait un livre sur lui. Elle pense toutefois qu'elle ne pourra pas écrire un livre complet sur lui mais pourquoi pas une nouvelle.

Question 8 : pour chaque série, quel est son personnage et son tome préféré ?
"Pas de réponse !" C'est trop difficile de répondre à cette question car quand elle écrit le livre, cela devient son préféré parce que ça doit être comme ça durant les mois où elle l'écrit. C'est comme lui demander de choisir entre ses enfants, ce n'est pas possible !

Question 9 : Quand vous commencez une série, savez-vous d'avance combien de tomes il y aura ou cela évolue en fonction de votre éditeur ou de vos lecteurs ?
Nalini connait toujours son histoire quand elle commence. Par contre, elle ne sait pas trop quelle va être la durée de l'histoire, ce n'est pas toujours une évidence. Ce qu'elle sait, c'est où elle en est en fonction des évènements qui étaient prévu, elle sait si elle est loin de la fin ou si elle s'en rapproche. Ensuite, il y a ce qui est indépendant de sa volonté. Avant, c'était plus difficile de terminer une série parce que les publier, ça demandait l'accord d'un éditeur et c'est vrai qu'elle ne savait jamais si elle arriverait à se faire publier jusqu'au bout. Elle, elle adore ses histoires et son but, c'est d'offrir la fin de l'histoire à ses lecteurs. Donc même si elle n'a pas d'éditeur pour se faire publier, son souhait est de toujours aller au bout et de faire en sorte d'une manière ou d'une autre d'offrir la fin. Ça lui est déjà arrivé, l'arrêt d'une série par manque de lecteur et qu'un éditeur ne peut plus la suivre. Et c'est malheureux car elle veut vraiment offrir une fin à son lectorat. 
Question 10 : Dans Chasseuse de vampires, pourquoi prendre le partie de mêler les deux créatures, archanges et vampires et pas d'autres ?
Elle ne sait pas. Elle se souvient avoir commencé à écrire sur les archanges et les vampires et elle a continué. Personne ne lui a demandé de le faire ou l'a payé pour le faire, les éditeurs n'avaient pas connaissance de cette histoire. Elle a pensé que c'était un peu fou mais bon, pourquoi pas. Elle a ensuite décidé de le soumettre à son éditeur et il a suivi. L'histoire est venue à elle et s'il y a des auteurs ici, c'est très important d'aller au bout de vos idées car vous vous aimez.

Question 11 : Pour Psi Changeling et Chasseuses de vampires, d'où vient l'inspiration ?
On a déjà écouté la réponse plus tôt mais pour la série Chasseuse de vampires, elle se souvient qu'un flash lui a sauté aux yeux : un archange avec un téléphone portable en haut d'une tour. Ce qui est très bizarre et elle s'est demandé ce qu'il se passait et elle a voulu en savoir plus. Parfois une intrigue arrive comme ça. Une idée qui arrive comme ça au hasard et de l'explorer.
Et puis, elle y avait beaucoup d'histoire avec des immortels qui agissaient normalement. Nalini n'est pas d'accord avec ça. Si ils vivent depuis des centaines d'années, qu'ils avaient vu des gens naitre et mourir, ils ne comporteraient pas comme des humains. Elle voulait montrer des personnages avec des caractères inhumains.

Question 12 : A propos des couvertures américaines de Chasseuse de vampires, comment Nalini les choisit, comment ça se passe ? Parce qu'elles sont justes sublimes et surtout la prochaine.
L'éditeur américain de Nalini est son 1er éditeur donc c'est lui qui a la primauté sur le texte, c'est avec lui que Nalini va faire les corrections et le 1er "brief de couverture". Ça va donc être très détaillé car tout le monde connaît le texte et Nalini va vraiment pouvoir s'exprimer dans le détail là-dessus. Dans un 1er temps, ce ne sont pas des pures photographies, c'est un artiste qui va les travailler sur des photos de modèles, et les retravailler sur ordinateur. Il va peindre par-dessus. Ça va très vite se modifier et il est donc possible de prendre des libertés. Pour les idées d'une couverture, elle va pouvoir leur faire au moins trois propositions pour qu'ils aient la possibilité de placer le titre et les autres éléments comme le nom de la série. Et c'est l'idée qui permettra le plus ces impératifs qui sera choisie. Les trois idées qu'elle soumet sont généralement des idées qu'elle aime et ils en choisissent presque toujours une des trois. Elle est toujours contente. Et elle a de la chance car depuis le tome 2, c'est le même graphiste qui intervient. Ça apporte une souplesse car ils se connaissent. Et Nalini a maintenant l'habitude des briefs donc elle sait ce qui va être important : la position du corps, le genre d'armure que porte le modèle. Nalini est toujours ravie, il y a des ajustements bien sûr mais dans l'ensemble c’est mineur et c'est le résultat d'une bonne entente.

Question 13 : Combien de temps ça lui prend pour écrire un livre et si elle a un emploi du temps précis ?
Elle doit vraiment planifier ses écritures car tous les éditeurs, et pas seulement l'américain ont des deadlines pour publier. Il y a un temps pour rendre son manuscrit, le corriger, un temps pour la traduction. Et puis par exemple, pour l'éditeur français, il y a la traduction. Et si elle ne finit pas le livre à temps, il faudra trouver un autre traducteur et ça, elle ne le veut pas. Tout ça a un impact sur le temps. Et elle a fait une promesse à ses éditeurs, tous les ans, il y aura un tome de ses séries paranormales. Les lecteurs attendent donc elle trouve ça normal de tenir ses promesses de sorties de livres. Et c'est pour ça qu'elle doit tenir son temps. Planifier à l'avance pour ne pas se faire avoir. Donc comme elle savait qu'elle venait en Europe, elle a absolument dû finir Archangel’sProphecy. En décembre, elle a fini Ocean Light, le prochain Psi changeling pour pouvoir se concentrer sur Archangel’sProphecy. Alors en général c'est 4 / 5 mois d'écriture par tome. Elle sait à peu près le nombre de pages qu'elle peut écrire par jour. Pour le 1er jet, 5000 signes par jours (25 pages environ) qui est uniquement pour elle, pour personne d'autre donc elle écrit vite. Puis elle réécrit. Et parfois, elle arrive au milieu d'un livre et elle s'écrit : "mais ce livre est horrible, personne ne va jamais l'aimer !" et son plan est maintenant totalement foutu car elle n'a plus le temps. Donc elle devient folle et bosse tous les jours jusqu'à minuit pour tout réécrire. Elle a des amis qui adorent travailler au plus près de la dead line. Ce n'est pas son cas. Ça l'a stresse. Elle aime prendre son temps et donc elle évite de se retrouver dans cette situation.
Et la 2ème partie de la question sur combien de temps ça lui prend, elle répond que ça dépend vraiment du livre mais généralement, 4 à 6 mois c'est confortable pour elle. Mais comme elle écrit plusieurs séries, elle prend souvent des notes pour les livres futurs. Ce qui fait que quand elle commence, ce n'est pas de zéro. Et c'est pour ça qu'elle va vite elle pense.

Question 14 : Est-ce que ça lui arrive d'avoir le syndrome de la page blanche ? Et comment elle fait pour y remédier ?
Nalini nous fait le signe "Vade retro satana" avant de répondre XD
Elle croit à la théorie Nora Roberts qui est de toujours continuer à écrire et advienne que pourra. Elle essaye toujours de comprendre où il y a un problème et elle tente de réparer en revenant en arrière. Une fois, elle avait écrit une centaine de pages d'un livre et elle a réalisé qu'il y avait un problème à la page 1. Oups ! Elle devait tout recommencer. Et là, ça va vite car elle avait compris tout de suite où était le problème. Le but, c'est d'arriver à saisir l'instant où ça a déraillé et reprendre à ce moment. Mais surtout toujours continuer à écrire ! C'est son moyen d'éviter le problème de la page blanche.

Question 15 : Qu'est-ce que vous préférez écrire : de l'imaginaire ou de la romance ?
Son premier amour est le paranormal et pas seulement le paranormal mais aussi la fiction en général. Son truc, c'est d'inventer des mondes, créer des univers. Et ce côté exploration lui plaît. Mais elle aime écrire sur les deux et lui demander de choisir c'est impossible !


Annonce de J'ai lu : Chasseuse de vampires est une série qu'on publie depuis longtemps. Ça a commencé en 2010. C'est une série qui a pâti des différentes modes mais qui finalement traverse les âges et les collections. Il y a eu beaucoup de déception à l'annonce de la collection « Crépuscule »mais il avait été annoncé que les auteurs auxquels on tenait beaucoup seraient préservés. Il fallait trouver le moyen et notamment pour Chasseuse de vampires.
Et donc, les republications de la série commenceront en octobre 2018, en intégrale, pour permettre aux anciens lecteurs de redécouvrir la série mais aussi de permettre à de nouveaux lecteurs de la découvrir pour que cette série ne soit pas une série qui meurt. On ne peut pas oublier que le lectorat est en baisse et ça permettra donc de recruter un nouveau lectorat. Mais il s'agit de republier très vite pour que les fans aient de la nouveauté.

Trois par trois les tomes déjà publiés une première fois seront republiés en octobre 2018, en janvier 2019 et en avril 2019. Ce qui fait que le tome 10 sortira en France à l'été 2019 et le tome 11 à l'automne 2019. Un an pour la republication de toute la série et donc en avant-première et validé par Nalini Singh, on a le plaisir de nous dévoiler la nouvelle identité graphique de Chasseuse de Vampires.


ça donne envie !!!
Merci encore à J'ai lu pour cette superbe rencontre !


Aucun commentaire

Blog Archive