recherche

Le royaume assassiné de Alexandra Christo

Aucun commentaire
le royaume assassiné alexandra christo fantasy sirènes éditions de sexus

éditeur : éditions De Saxus

date de parution : 26 novembre 2020

500 pages 

prix :  18.90 €

titre VO : To Kill a Kingdom


 
 

La princesse Lira fait partie de la royauté des sirènes, et c'est la plus létale de tous. Elle possède le cœur de dix-sept princes dans sa collection et est vénérée à travers les mers. Jusqu'à ce qu'un coup du sort la force à tuer l'un des siens. Pour punir sa fille, la Reine des Mers transforme Lira en ce qu'elle hait le plus au monde : une humaine. Privée de sa voix, Lira a jusqu'au solstice d'hiver pour délivrer le cœur du Prince Elian de la Reine des Mers, au risque de rester humaine pour toujours.
L'océan est le seul lieu que le Prince Elian considère comme chez lui, même s'il est l'héritier du plus puissant royaume au monde. Chasser les sirènes est davantage pour lui qu'un répugnant passe-temps, c'est sa vocation. Lorsqu'il vient en aide à une femme sur le point de se noyer, elle se révèle être bien plus que son apparence ne le laisse supposer. Elle fait la promesse de l'aider à trouver le moyen de détruire les sirènes pour de bon. Mais peut-il lui faire confiance ? Et à combien de pactes Elian va-t-il devoir consentir pour éliminer le pire ennemi de l'humanité ?

J'avais déjà entendu parler de cette histoire en VO donc quand la nouvelle de sa sortie en version française est arrivée , j'étais impatiente. J'ai eu la chance de me trouver la version brochée qui est superbe ( Encore un bravo aux éditions De Saxus qui apporte un plus à chacune de leur parution collector) .Je ressors sous le charme de ma découverte. 

En effet, cela faisait maintenant un moment que je n'avais pas lu de contes revisités et ce retour aux sources de l'histoire de la petite sirène ma' totalement séduite. On est bien loin de l'adaptation de Disney avec personnages colorées et joyeux. On se retrouve ici avec des sirènes tueuses d'hommes et une des pirates avides de leur rendre la pareille...

Tout d'abord, j'ai vraiment aimé la plume de l'auteure qui est fluide et parfaitement imagée. On se plonge dans son univers onirique avec aisance et on s'attache à ses personnages malgré leurs défauts. Aucune lenteur dans ce récit de pourtant 500 pages. 

Les illustrations apportent un bonus indéniable à la lecture .  


On fait donc la connaissance de  Lira sirène future héritière du trône , elle possède une macabre réputation de tueuses de princes car elle ne vole les coeurs ( sans image) que de jeunes princes humains. La vie de sirène n'est pas sans cruauté sous le règne de sa mère même si au fond elle n'est pas d'accord avec cela , elle fait cependant tout pour obtenir son approbation. Suite à une énième rébellion de sa part, Lira est transformé en humaine et va être sauver par Les chasseurs de sirènes qui veulent sa perte. 


Elian, jeune prince , ne vit que pour naviguer. Il ne se sent épanoui que sur la mer et il a juré la perte de toutes les sirènes et notamment de la "tueuse de princes". On s'attache rapidement à ce jeune homme plein de naïveté malgré sa statut et son mode de vie périlleux. Il exècre la politique mais il va tout de même devoir en user pour parvenir à ses fins...


Leur rencontre est inévitable et l'intrigue n'est pas vraiment originale mais l'attachement aux personnages et la plume addictive de l'auteure tient le lecteur jusqu'au bout, d'autant qu'on ne sait pas quel genre de final l'auteure nous réserve ... Je ne dirai rien si ce n'est que j'ai vraiment apprécié cette histoire et l'univers fantasy de cette dernière. 

 

En bref : Un plongeon aux pays des sirènes bien éloigné du monde magique et colorée d'Arielle. Les sirènes de cette histoire sont des tueuses et les humains le leur rendent bien. La rencontre entre Elian et Lira est inévitable et nous entraine dans une aventure palpitante, un univers envoutant aux côtés d'un duo attachant et crédible. Une bonne surprise !

NOTE :8.5 / 10

Alexandra ChristoRetrouvez l'auteure sur Goodreads et Instagram

D'auters avis sur Livraddict, Booknode et Goodreads 

 

Logo Livraddict

Aucun commentaire

Blog Archive